Trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité

Ce trouble neurologique apparaît généralement tôt dans l'enfance, vers l'âge de cinq ou six ans.Il n'a rien à voir avec l'autisme, un faible quotient intellectuel ou un trouble du comportement résultant d'une personnalité opposante. Il consiste principalement en un trouble de l'attention dans lequel l'enfant éprouve des difficultés à se concentrer pendant de longues périodes. Cette limite de l'attention doit être évaluée en fonction de l'âge de l'enfant.
© Istock

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Sommaire

Trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité : Comprendre

Beaucoup plus fréquent chez les garçons que chez les filles, le trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité frappe 3 % à 5 % des enfants d'âge scolaire, ce qui équivaut environ à un enfant par classe. Il s'atténue généralement à l'adolescence, mais peut aussi parfois persister à l'âge adulte.

Ce trouble déficitaire peut être accompagné des manifestations suivantes :

  • Agitation plus ou moins grande selon le cas et les circonstances.
  • Impulsivité très marquée.
  • Trouble de motricité fine qui se manifeste surtout dans l'écriture (caractères plus grands ou plus petits que la normale et appui exagéré du crayon), le découpage (difficulté à découper en spirale) et le coloriage (dépassement des lignes).
  • Maladresse (l'enfant renverse des objets sur une table, bouscule les gens par inadvertance, etc.).

Trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité : Causes

Hérédité

On ne connaît pas les causes exactes du trouble déficitaire de l'attention, mais on retrouve souvent des antécédents familiaux.

Complications périnatales

Les enfants nés prématurément sont plus à risque à cause d'un retard dans le développement du cerveau.

Le manque d'oxygène à la naissance, qui a pu entraîner des troubles cérébraux chez le nouveau-né, est également mis en cause, mais cela n'est pas confirmé scientifiquement.

Facteurs environnementaux

Les expositions prénatales à certaines substances toxiques (alcool, tabac, plomb, pesticides, etc.) notamment peuvent dans certains cas jouer un rôle dans l'apparition de cette affection.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2001.