Trop de poids diminue l’efficacité de la pilule du lendemain

© Istock

Selon une étude publiée sur le site américain Mother Jones, l’efficacité de la pilule du lendemain diminue avec le poids.

Elle serait même inefficace chez les femmes pesant plus de 80 kilos.

PUB

Le poids module l’efficacité de la contraception d’urgence

Les pilules à base de levonorgestrel, commercialisées en France sous le nom de Norlevo®, sont moins efficaces chez les personnes de poids élevé.

Ce constat est confirmé par le fabricant, le laboratoire HRA Pharma, et a déjà conduit la Commission européenne, puis l’Agence nationale française du médicament, à demander une modification de la notice de cette contraception d’urgence afin d’en informer les utilisatrices. Cette nouvelle notification sera effective début 2014.

PUB
PUB

Selon les tests effectués en 2011, 1 à 1,4 % de grossesses non désirées ont été notifiées après la prise du Norlevo® chez des femmes pesant moins de 75 kg, contre 5,7 à 6,4 % chez celles dont le poids dépassait 75 kg et une inefficacité au-delà de 80 kg.

Que retenir en pratique ?

Les femmes de 75 kg et plus sont invitées à consulter leur médecin ou leur pharmacien afin d’obtenir des conseils personnalisés en matière de contraception d’urgence.

La pilule du lendemain reste recommandée pour éviter une grossesse non désirée.

Elle doit être prise le plus tôt possible après le rapport à risque (déchirure du préservatif, absence de contraception, oubli de pilule), et dans les 72 heures.

Elle est disponible gratuitement en pharmacie pour les mineures et remboursée par la Sécurité sociale sur prescription médicale pour les adultes.

Il existe une seconde pilule d’urgence, dite « pilule du surlendemain » (ulipristal acétate), que l’on peut prendre jusqu’à 5 jours après le rapport sexuel à risque. Elle n’est délivrée que sur ordonnance.

À savoir également que la pose d’un stérilet peut faire office de contraception d’urgence, s’il est posé dans les 5 jours suivant un rapport à risque.

Publié le 28 Novembre 2013 | Mis à jour le 28 Novembre 2013
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Mother Jones, novembre 2013.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés