Le test de grossesse
Ce test urinaire que l'on peut acheter librement, ce concentré de technologie et de science, ne donne que peu de réponses : « oui », « non », « pas sûr ». Et pourtant, l'une de ces réponses peut en une fraction de seconde vous transformer la vie. Quel est le meilleur moment pour le faire ? Qui est assez patiente pour attendre une réponse fiable ?
Sommaire

Attention, pas de précipitation !

Un test fait trop tôt peut donner de faux espoirs, car une partie des grossesses s'arrêtent très rapidement pour des raisons tout à fait naturelles. A l'inverse, certaines femmes ont des ovulations tardives dans le cycle, ce qui retarde l'apparition du taux de détection de l'HCG et faire croire qu'il n'y a pas de grossesse alors qu'elle a déjà débuté.

Enfin, le test détecte également une grossesse si elle se trouve en dehors de l'utérus (grossesse extra-utérine), il est donc nécessaire, si la femme a déjà eu ce type de problème, de confirmer rapidement la grossesse afin de rechercher au plus vite la possibilité d'une grossesse extra-utérine (par une échographie et des dosages sanguins d'HCG).

Dans tous les cas, seule la recherche sanguine de l'hormone de grossesse permettra d'affirmer la grossesse avec certitude, de dater précisément la grossesse et de calculer la date d’accouchement.

Autrement dit, après un autotest, il faut confirmer la grossesse par un test sanguin. Ce dernier test est plus fiable, même s’il repose sur le même principe. Sur prescription du médecin, il est remboursé par l’Assurance maladie.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :