Sida : se prémunir et se soigner
Le syndrome d'immunodéficience acquise, ou sida, est une maladie infectieuse due à un virus appelé le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Il s'agit d'une maladie au long cours, autrefois rapidement mortelle, aujourd'hui chronique grâce aux progrès des traitements. Elle deviendra peut-être un jour éradicable et les chercheurs espèrent notamment un vaccin.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Sommaire

Sida : se prémunir et se soigner : Conseils pratiques

  • Utiliser le préservatif pour les rapports sexuels. C'est aujourd'hui le seul moyen d'empêcher la contamination par voie sexuelle. Il faut également savoir qu'en cas de rupture du préservatif, cela revient à une relation sexuelle non protégée, avec des risques de contamination qui sont alors les mêmes que pour toute relation sexuelle non protégée.
  • Ne jamais partager l'aiguille ou le matériel de préparation du produit à injecter en cas de toxicomanie par voie intraveineuse. La seule façon de se prémunir contre le sida (et aussi contre l'hépatite C) est d'utiliser une aiguille neuve et stérile pour chaque injection.
  • En cas de risque de contamination par le sang (piqûre accidentelle ou plaie). Il faut se rendre immédiatement aux urgences de l'hôpital, dans un Centre de dépistage anonyme et gratuit (CDAG) ou chez un médecin. Il existe des traitements préventifs très efficaces à prendre le plus vite possible pour éviter la contamination.

Vivre avec une personne séropositive pour le VIH

En dehors des relations sexuelles non protégées, vivre au quotidien avec une personne infectée par le VIH ne présente pas de risque de contamination si les règles élémentaires d'hygiène sont respectées. Les quelques mesures à appliquer consistent à ne pas partager les rasoirs, brosses à dents, thermomètres et ustensiles d'hygiène personnelle. Le linge, les vêtements et la vaisselle utilisés par une personne porteuse du VIH ne transmettent pas le virus.

Sida : se prémunir et se soigner : Quand consulter ?

Pour savoir si l'on est porteur ou non du virus, un dépistage par examen sanguin est nécessaire et suffisant. Le test de dépistage est gratuit et peut être anonyme. Tout médecin peut prescrire cet examen et tout laboratoire d'analyses médicales peut le réaliser. Il est également possible de réaliser ce test dans un centre de dépistage anonyme et gratuit (CDAG) existant dans chaque département. La négativité du test trois mois après le risque (six mois dans certaines conditions professionnelles) permet d'éliminer une contamination.

Le dépistage peut se faire lors de diverses circonstances :

  • Vous craignez d'avoir été contaminé(e) par le virus du sida par voie sanguine ou sexuelle.
  • Vous donnez votre sang ou votre sperme.
  • Vous demandez un certificat prénuptial ou faites un bilan avant grossesse (dans ces cas, le dépistage est proposé mais non obligatoire).
  • Vous êtes un(e) soignant(e) et vous avez été exposé(e) de façon accidentelle au sang d'un malade ou d'un blessé.
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2001. OMS, Recommandations rapides : traitement antirétroviral de l’infection à VIH chez l’adulte et l’adolescent, 2010.