Sérologie du paludisme (par immunofluorescence indirecte ou IFI)

Prélèvement : Prélèvement de sang veineux Bilans : Bilan biologique d'une infection - Diagnostic du paludisme
Publicité

Quelles sont les précautions particulières à prendre ?

Il est inutile d'être à jeun avant le prélèvement.

A quoi sert cette analyse ?

La sérologie du paludisme consiste à rechercher dans le sang la présence d'anticorps spécifiques des Plasmodium, témoins d'une réaction de l'organisme envers ce parasite et donc d'un paludisme. La principale méthode utilisée pour cette sérologie est l'immunofluorescence indirecte (IFI).La sérologie du paludisme est cependant inutile pour en faire le diagnostic. Pour cela, il existe deux autres examens plus performants : frottis mince et goutte épaisse.En revanche, la sérologie est utile pour faire la preuve d'un paludisme présumé et traité partiellement ou complètement. Elle contribue aussi au diagnostic de paludisme évolutif chez un sujet ayant déjà fait un paludisme. Enfin, elle est utile pour dépister un donneur de sang qui pourrait potentiellement transmettre le paludisme par transfusion sanguine. Dans ce cadre, elle est pratiquée chez tout sujet ayant séjourné en zone tropicale (où sévit le paludisme) au-delà de trois mois.

Guide: 

Publié par Carole Emile, Pharmacien Biologiste le Mardi 02 Avril 2002 : 02h00
Mis à jour le Lundi 15 Janvier 2007 : 01h00
PUB
PUB