Rides
Les rides, ces petits sillons plus ou moins profonds qui apparaissent avec l'âge sur le visage et sur le cou, sont inévitables, tout comme le vieillissement.
© Istock
Sommaire

Rides : Examens

Un bon examen visuel de la peau permet à un dermatologue de proposer le traitement le mieux adapté au type de rides.

Le médecin s'assure aussi que la personne n'a pas d'attentes irréalistes.

Rides : Traitement

Rides dues au soleil

Une crème contenant de la trétinoïne procure un rajeunissement de la peau. En général, il faut l'appliquer pendant trois mois avant de voir les changements. S'il n'y a pas d'amélioration après six mois, il est inutile de poursuivre le traitement. Les crèmes à base d'acide glycolique (le plus actif des AHA ou acide a-hydroxy) sont mieux tolérées que celles contenant de la trétinoïne. Elles entraîneraient des modifications similaires, mais sans provoquer d'inflammation. Ces deux types de crème peuvent être utilisés simultanément (attendre 30 minutes avant d'appliquer la deuxième crème) ou en alternance le matin et le soir. Divers traitements abrasifs (peeling) ont été mis au point dans le but de détruire les couches superficielles de l'épiderme affectées par le soleil et de produire la régénération d'un épiderme de meilleure qualité. L'abrasion peut être chimique, mécanique ou par rayons laser. Pour une peau encore peu endommagée, une abrasion chimique douce donnera de bons résultats. Un traitement superficiel par laser peut aussi suffire. Si le photo-vieillissement a provoqué des rides plus prononcées, le dermatologue optera pour une abrasion au laser qui remplace aujourd'hui l'abrasion mécanique, moins précise, et le peeling chimique, plus agressif.

Rides d'expression

Le remplissage des rides par des injections d’acide hyaluronique constitue l'un des traitements possibles. L’acide hyaluronique étant lentement absorbé, les injections doivent être administrées tous les 6 à 12 mois. L'injection de toxines botuliques, quant à elle, empêche l'action des muscles responsables du froncement des sourcils, du plissement du front ou des yeux. Avec le temps, le muscle injecté s'affaiblit et la personne perd l'habitude d'utiliser ce muscle ; les injections peuvent donc être espacées. Le visage garde toujours une expression naturelle.

Rides dues au vieillissement

La chirurgie pour lutter contre l'affaissement du visage dû à l'âge consiste à enlever un excès de peau ou à redraper un muscle, c'est-à-dire à le couper et à le recoudre en le raccourcissant légèrement. Elle peut toucher tout le visage, ou une seule partie, comme les paupières ou le bas du visage.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001.