Les proches et la fin de vie

L’accompagnement de l’entourage d’une personne faisant l’objet de soins palliatifs est explicitement mentionné dans le code de la Santé publique (article L1110-10) : « les soins palliatifs […] visent à soulager la douleur, à apaiser la souffrance psychique, à sauvegarder la dignité de la personne malade et à soutenir son entourage. »

Publicité

Ainsi, l'accueil des familles au sein des unités de soins palliatifs est une priorité. Le plus souvent : des espaces de rencontre sont mis à disposition au sein des unités ; des proches peuvent séjourner auprès de la personne en fin de vie ; les visites sont autorisées 24 heures sur 24 ; parfois, les familles peuvent faire de la cuisine sur place... Chaque membre de l'entourage proche a la possibilité d'être suivi par:

  • un psychologue,
  • une assistante sociale,
  • un ministre du culte,
  • une association de bénévoles...

Il pourra ainsi être accompagné et conseillé dans cette épreuve.

Un soutien est également proposé à l’entourage des malades lorsque ceux-ci sont soignés à domicile.

Guide: 

Publié par Hopital.fr le Jeudi 23 Décembre 2010 : 15h26
Mis à jour le Jeudi 23 Décembre 2010 : 15h28
PUB
PUB