La pilule du lendemain est-elle efficace en cas de surpoids ?

© getty

Après avoir procédé à une réévaluation des données scientifiques et cliniques, la Commission européenne affirme que la pilule du lendemain ou contraception d’urgence reste efficace même en cas de surpoids ou d’obésité.

PUB

Rappel sur la contraception d’urgence

Il existe deux types de contraception hormonale d’urgence à utiliser le plus rapidement possible après un rapport sexuel non ou mal protégé :

  • La pilule du lendemain (levonorgestrel), à prendre idéalement dans les 12 heures suivant le rapport, et sinon dans un délai de 72 heures (3 jours). Ce type de contraception est gratuit pour les mineures et sinon remboursé par la Sécurité sociale sur ordonnance.
  • La pilule du surlendemain (ulipristal), à utiliser dans un délai de 120 heures (5 jours) au maximum. Elle est uniquement délivrée sur ordonnance.

À noter que la mise en place d’un stérilet au cuivre (dispositif intra-utérin) dans les 120 heures suivant un rapport à risque constitue également une méthode de contraception d’urgence, qui a l’avantage d’offrir en plus une contraception durable (contrairement à une idée fausse, le stérilet n’est pas réservé aux femmes qui ont déjà eu des enfants et qui n’en veulent plus. Il peut être ôté à tout moment avec un retour immédiat à la fertilité et donc la possibilité de mener une grossesse).

PUB
PUB

Les pilules d’urgence sont-elles compatibles avec le surpoids ou l’obésité ?

Suspicion autour des pilules du lendemain

En 2012, des études ont conclu que l’efficacité des pilules du lendemain et du surlendemain était réduite chez les femmes dont le poids était supérieur ou égal à 75-80 kg. C’est ainsi qu’une mise en garde a été inscrite dans les notices de ces médicaments.

Peu importe le poids, la pilule d’urgence est efficace

Or depuis, une réévaluation européenne vient d’annuler cette mise en garde. En effet, de nombreuses données se sont révélées contradictoires et au final cette baisse d’efficacité en cas de surpoids n’a pas été retrouvée. En conclusion : le rapport bénéfice/risque des contraceptifs d’urgence a été jugé favorable, quel que soit le poids corporel de la femme. Une nouvelle mise à jour des notices va donc avoir lieu dans ce sens.

Que retenir en pratique ? Que l’efficacité de la pilule d’urgence dépend du délai de recours.

La contraception d’urgence s’adresse à toutes les femmes sans condition de poids. Son efficacité dépend non pas du poids mais du délai d’utilisation : plus elle est prise tôt, plus elle sera efficace. En cas d’accident, il ne faut pas oublier que le stérilet représente aussi une solution d’urgence avantageuse.

Et la pilule classique ?

Une baisse d’efficacité est également suspectée avec la pilule œstroprogestative classique (1). En attendant de nouvelles études confirmant ou infirmant cette relation, les femmes en surpoids ont une raison de plus de veiller à ne jamais oublier leur pilule, voire de recourir, elles aussi, au stérilet ou à tout autre mode contraceptif qui leur convient.

Publié le 14 Octobre 2014 | Mis à jour le 14 Octobre 2014
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Décision de la Commission européenne du 30 septembre 2014.
Voir + de sources
Point d’information de l’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm), 8 octobre 2014, http://ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Contraception-d-urgence-hormonale-rapport-benefice-risque-juge-favorable-par-la-Commission-europeenne-quel-que-soit-le-poids-de-la-femme-Point-d-information. (1) Holt V., Obstetrics & Gynecology, 105 : 46-52, 2005.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés