Grossesse et examens médicaux
La grossesse n'est pas une maladie. Pourtant, de nombreux examens médicaux sont effectués tout au long de son déroulement, même si tout se passe bien. C'est pour certaines femmes, une source d'angoisse. Effectivement, ça n'est pas une sécurité absolue, ni l'assurance d'une grossesse parfaite, mais c'est ainsi que la grossesse se déroulera au mieux. Comme dit l'adage : « les examens médicaux ne rendent pas malade » hormis le cas particulier de l'amniocentèse qui comporte un risque.
Sommaire

Les échographies au cours de la grossesse

Examen essentiel pour la confirmation de la grossesse et de sa position dans l'utérus. Les échographies, habituellement faites à 12, 22 et 32 semaines de grossesse, servent aussi au dépistage des malformations, à mesurer les mensurations du bébé et la position du placenta. Une échographie peut aussi être faite à n'importe quel moment de la grossesse, en fonction de la situation.

L'amniocentèse

Il s'agit de prélever sous échographie un peu de liquide amniotique par ponction à travers l'abdomen de la future maman, pour en analyser la composition et dépister certaines pathologies (carte d'identité chromosomique). L'amniocentèse se fait en général entre la 16e et la 18e semaine de grossesse, mais jamais plus tôt. Cet examen n'est pas totalement dénué de risque car il peut provoquer une fissure de la poche des eaux, avec risque de fausse couche dans environ 1% des cas, ce qui reste rare.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :