Diabète
Le diabète est une maladie chronique caractérisée par une défaillance du processus d'utilisation du sucre. Le trouble est lié à l'insuline, hormone sécrétée par le pancréas (glande du tube digestif), dont la fonction est de permettre l'entrée, l'utilisation et l'entreposage du glucose dans les cellules de l'organisme.

Comparez les Mutuelles séniors et économisez toute l'année !

Sommaire

Diabète : Examens

Une simple prise de sang à jeun permettant de mesurer le taux de sucre dans le sang (glycémie) suffit à diagnostiquer le diabète. La valeur normale de la glycémie est inférieure à 1,10 g/l. A partir de 1,26 g/l, on parle de diabète.

Dans le cadre du suivi, on mesure l’hémoglobine glyquée (HbA1c ) tous les mois ou tous les trois mois.

Dans le cadre d’un diabète de type 1, l’objectif est un taux d’hémoglobine glyquée inférieur à 8%, alors que dans le cadre du diabète de type 2, l’objectif est 6,5% (Afssaps 2006).

Diabète : Traitement

Le diabète, de type 1 ou 2, peut entraîner de graves complications s'il n'est pas diagnostiqué ou bien traité. L'hyperglycémie associée au diabète (taux élevé de sucre dans le sang) peut progressivement endommager les vaisseaux de petit et de gros calibre. Cela risque d'entraîner la cécité, l'impuissance ou des maladies cardiaques, de détruire complètement les nerfs des pieds (causant une insensibilité totale et permanente pouvant aller jusqu'à entraîner l'amputation) et d'endommager les reins (ce qui peut obliger à faire des dialyses régulièrement, c'est-à-dire une purification artificielle du sang pour pallier les défaillances de la fonction rénale).

Diabète de type 1 :

Idéalement, il faut procéder à trois injections quotidiennes d'insuline à action rapide (une avant chaque repas), et les associer à une injection d'insuline à action intermédiaire ou prolongée (le matin ou le soir). Cette insuline remplace celle que le pancréas ne produit plus et permet au diabétique de mener une existence presque normale. Il est fortement conseillé de faire les injections aux mêmes heures de la journée, afin de mieux contrôler le taux de sucre.

On recommande aussi de suivre un régime alimentaire qui limite le sucre concentré et, par conséquent, de consommer moins de desserts. Dans certains cas, notamment quand les reins sont détruits, il peut être conseillé de procéder à une greffe rein-pancréas.

Diabète de type 2 :

La personne diabétique est fortement invitée à changer d'habitudes de vie, à manger mieux et à bouger davantage. Il arrive que certains diabétiques suivent si bien les recommandations de leur médecin qu'ils n'ont besoin d'aucun médicament. Pour les autres, on prescrit des hypoglycémiants oraux (qui diminuent le taux de sucre dans le sang). En dernier recours, le médecin peut envisager des injections d'insuline.

Guide: 

Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001