Asthme
L'asthme est une maladie récidivante du système respiratoire qui traduit une sensibilité des bronches à certains agents allergisants ou irritants.En cas d'asthme, les bronches deviennent enflammées, se remplissent de mucus, se contractent et se rétrécissent, rendant le passage de l'air difficile.Le contact répété avec un ou plusieurs agents néfastes peut finir par provoquer une crise d'asthme. C'est pourquoi l'asthme peut survenir à tout âge.Dans les pays industrialisés, 5 % des adultes et 10 % des enfants souffrent d'asthme.

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Sommaire

Asthme : Examens

Le médecin interroge le patient sur ses symptômes.

Il ausculte ses poumons et examinera son nez, sa gorge et ses oreilles.

Il demande des tests de fonction respiratoire, qui permettent de mesurer sa capacité respiratoire. Ces tests se font à l'aide d'un spiromètre électronique ou d'un instrument en plastique appelé débitmètre de pointe.

Les résultats obtenus déterminent la gravité de l'asthme et le traitement approprié.

Dans certains cas, le médecin demande une radiographie des poumons.

Un test explorateur plus complexe mesurant l'hyperexcitabilité des bronches est parfois nécessaire pour établir un diagnostic précis.

Asthme : Traitement

En plus de maîtriser son environnement pour éviter les facteurs déclenchants, il convient d'utiliser des médicaments pour contrôler et prévenir les symptômes de l'asthme.

Ils se divisent en deux catégories :

  • les médicaments qui soulagent les symptômes,
  • les médicaments qui préviennent les crises.

Les médicaments qui soulagent sont les bronchodilatateurs : ils détendent les muscles des bronches.

Quant aux médicaments préventifs, ils réduisent l'inflammation des bronches et préviennent l'apparition des symptômes de l'asthme. Dans cette catégorie, on trouve des anti-inflammatoires stéroïdiens ou non stéroïdiens (en inhalation) ainsi que les antagonistes des leukotriènes (en comprimés).

Le médecin pharmacien enseigne au patient la technique appropriée pour que les médicaments en inhalation atteignent les bronches.

Plus le traitement préventif est efficace, moins le recours au bronchodilatateur est nécessaire.

L'emploi répété d'un bronchodilatateur signifie que l'asthme est mal contrôlé.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001