Sein : qu'est-ce qu'un ganglion sentinelle ?

Publié par La Rédaction E-Santé le Lundi 02 Avril 2018 : 18h01
Le ganglion sentinelle est le ganglion le plus proche de la tumeur lors d'un cancer du sein. Son ablation a lieu en même temps que celle de la tumeur et son analyse permet de poser ou non l'indication d'un curage ganglionnaire que l'on pourrait éviter.
© Istock

Comment repérer le ganglion sentinelle, au cours d'un cancer du sein ?

Après la découverte d'un cancer du sein, dont la taille de la tumeur n'excède pas 3 cm, le chirurgien va, avant d'opérer, faire un repérage du ganglion sentinelle par des techniques de marquage. Ce ganglion est le plus proche de la tumeur et s'il n'est pas atteint par les cellules cancéreuses, on considère que le cancer ne s'est pas disséminé. Une fois ce ganglion marqué, le chirurgien procède à l'ablation de la tumeur et de ce ganglion qu'il va faire analyser. La suite du traitement est décidée en fonction des résultats de cette analyse.

PUB

Comment orienter le traitement du cancer du sein grâce au ganglion sentinelle ?

Si l'analyse anatomo-pathologique du ganglion sentinelle est négative, la chirurgie s'arrête là et il n'y a pas de curage ganglionnaire inutile, ce qui permet d'éviter les complications ultérieures telles que le lymphoedème du bras. Une chimiothérapie, radiothérapie ou hormonothérapie viendra consolider le traitement chirurgical du cancer du sein. Si l'examen du ganglion sentinelle révèle qu'il est atteint par des cellules malignes, alors le chirurgien procède au curage ganglionnaire complet avant la mise en route du traitement complémentaire.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par La Rédaction E-Santé le Lundi 02 Avril 2018 : 18h01
A lire aussi
Cancer du sein : on avance…Publié le 30/09/2011 - 09h37

Les femmes ont 90% de chances de guérir d’un cancer du sein dépisté tôt. De nouveaux traitements voient le jour, de plus en plus ciblés selon chaque cas. Des progrès gigantesques en moins de 10 ans.

Cancer du sein : la chirurgiePublié le 08/01/2007 - 00h00

En cas de cancer, difficile d'échapper à la chirurgie. Mais aujourd'hui, les actes opératoires sont de plus en plus précis et de moins en moins agressifs. Ainsi, le sein est le plus souvent laissé en place, et si ce n'est pas le cas, on peut désormais faire les deux opérations, ablation et...

Plus d'articles