• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    1 avis
  • Commentaires (0)

Diversification alimentaire : à partir de 6 mois

Diversification alimentaire : à partir de 6 mois

Il existe plusieurs raisons pour déconseiller une diversification trop précoce, avant l'âge de quatre mois :

  • l'enfant peut être incapable de digérer et métaboliser correctement les aliments proposés ;
  • il peut développer une allergie, son système immunitaire étant encore très immature, il ne peut répondre à l'exposition de nombreux allergènes.

La diversification en pratique

  • Débuter la diversification en introduisant quelques cuillères à café de légumes ou de fruits, avant ou après le biberon, ou encore directement dans le biberon.
  • Introduire les aliments un à un pour faciliter leur acceptation et leur tolérance.
  • Tout refus ne doit pas faire abandonner l'aliment en question. Il faut le représenter un peu plus tard.
  • Ne jamais forcer un enfant à finir son biberon ou son plat.
  • Eviter d'ajouter du sel aux aliments.
  • Certains aliments doivent être introduits plus tardivement, même si bébé ne présente aucun problème de santé, ni aucun risque allergique. Ainsi, on recommande de ne pas introduire d'aliments contenant du gluten avant 6 mois, pas de lait de vache idéalement avant 3 ans, pas d'oeuf avant 6 mois et pas d'autres aliments potentiellement allergisants tels que les fruits à coque ou les produits contenant de l'arachide avant l'âge d'un an.
  • Lorsque les aliments diversifiés représentent l'équivalent d'un repas, introduire le lait de croissance à hauteur de 500 ml par jour et ceci jusqu'à l'âge de trois ans.
  • Ne donner à boire que de l'eau au cours ou en dehors des repas.

La diversification alimentaire, correspondant aux besoins de l'enfant qui grandit, permet également la mise en place progressive des rythmes alimentaires, la découverte des goûts, l'acquisition de comportements sociaux et l'intégration progressive à la vie familiale.

Attention, des aliments inadaptés à l'âge de l'enfant peuvent entraîner des problèmes rénaux et digestifs, l'exposer à une surcharge pondérale ou inversement à des risques de déficits en vitamines et minéraux. De la même façon, un rythme d'introduction des différents aliments trop rapide peut perturber l'apprentissage et aboutir à des refus systématiques, source de conflit entre parents et enfant lors des repas.

Article publié par Isabelle Eustache le 03/03/2005

Cette fiche fait partie du guide Guide Santé de bébé, rubrique Allaitement de bébé

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
intervenez sur e-santé
Prévisualisation

*Saisie obligatoire pour envoyer

Informatique et libertés

VOTRE COMMUNAUTÉ Santé bébé

Participez aux discussions les plus actives

  • Bonjour je me pose souvent cette question je me suis fait operer d'un kyste au ovaire a l'age de ...

    Par lindseymaurer 27/11/2014 - 23h26

    1
    réponse
    23 consultations
  • bonjour a tous ma fille et nee avec un chilothorax  qui a ete decele a ma 3 echo et la le ...

    Par jess76 11/03/2014 - 14h28

    1
    réponse
    754 consultations
  • bonjour à tous, grosse frayeur ce matin mon fils est tombé du haut de l'escalier en bois jusqu'en ...

    Par el444 28/08/2013 - 15h56

    2
    réponses
    1435 consultations