Diabète - Le pied du diabétique

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 26 Mars 2003 : 01h00
Mis à jour le Lundi 22 Octobre 2012 : 10h56
-A +A

Le traitement des lésions du pied chez les personnes diabétiques reste difficile.

D'où l'importance de la prévention ! 

Diabète - Le pied du diabétique : Comprendre

Ces lésions du pied peuvent être d'origine multiple et provoquer des complications vasculaires, neurologiques et infectieuses, pouvant aller jusqu'à l'amputation.

C'est pourtant une des complications du diabète les plus mal connues.

Diabète - Le pied du diabétique : Causes

Le ##13694/diabète/## de type 2 provoque une altération progressive des nerfs et des vaisseaux.

Les conséquences en sont particulièrement importantes au niveau des pieds.

En effet, l'altération de la sensibilité cutanée par la destruction nerveuse (sensibilité au chaud et froid, au toucher, à la douleur) fait que les traumatismes et plaies du pied sont moins ressentis et négligés. Ils cicatrisent également moins bien car la vascularisation cutanée est détériorée. Cette atteinte vasculaire est l'équivalent de l'artérite chez les non diabétiques. Elle touche également les petites artères, provoquant une atteinte des reins et de la rétine.

Une cause déclenchante est retrouvée dans la moitié des cas.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 26 Mars 2003 : 01h00
Mis à jour le Lundi 22 Octobre 2012 : 10h56
Source : www.diabsurf.com " Pied et diabète ", F. Bonnel, Editeur Sauramps Médical. Alfediam, http://www.alfediam.org/membres/recommandations/alfediam-pied.asp, consulté le 16 octobre 2012. http://www.diabete2-patients.com/c4_5.php. Rapport HAS, Séances de prévention des lésions des pieds chez le patient diabétiques, par le pédicure-podologue, juillet 2007.
A lire aussi
Diabète : prévenir plutôt que guérir Publié le 26/01/2015 - 07h00

Souvent détecté par ses complications, le diabète de type 2 représente près de 90 % des cas dans le monde. Des outils de prévention et de détection existent aujourd’hui et permettent de limiter les dégâts, parfois irrémédiables, de cette maladie. 

Difficulté à marcher Publié le 31/05/2001 - 00h00

La marche est un mouvement complexe. Elle fait appel à la coordination entre le système nerveux central (cortex, sous-cortex, cervelet et moelle épinière), le système nerveux périphérique (nerfs) et l'appareil locomoteur (muscles, os et articulations).La marche dépend également de...

Plus d'articles