Complications du diabète : quels examens pour les dépister ?

Complications du diabète : quels examens pour les dépister ?

Les complications du diabète sont mal dépistées. Fond d'œil et examen des pieds sont insuffisamment réalisés chez les patients atteints de diabète.

Les diabétologues, les associations de diabétiques et la Direction générale de la santé se mobilisent pour faire évoluer cette situation très risquée.

Le diabète de type 2, une maladie malheureusement trop répandue...

En France, plus de trois millions de personnes sont traitées pour un diabète.

Dans 90% des cas, il s'agit d'un diabète de type 2, par opposition au diabète de type 1 qui touche des sujets plus jeunes et nécessite des injections quotidiennes d'insuline.

Mais on estime que 200.000, voire 500.000 personnes, seraient porteuses d'un diabète de type 2 non dépisté et ne seraient donc pas traitées...

 

Le diabète est alors détecté trop tardivement, le plus souvent à l'occasion de complications vasculaires, lesquelles peuvent toucher les grosses artères et se manifester par un infarctus ou une attaque cérébrale, ou encore les petits vaisseaux de la rétine, des reins (insuffisance rénale) et des membres inférieurs.

Pourtant, les complications du diabète peuvent être dépistées à temps

Il est nécessaire d'améliorer le dépistage de deux grandes complications du diabète :

  • les lésions de la rétine,
  • les lésions du pied.

Mis à jour par Isabelle Eustache le 02/07/2014
Créé initialement par Isabelle Eustache le 02/08/2005

Sources : Fédération française des diabétiques.

Cet article fait partie du dossier Les différentes complications du diabète

Trouvez-vous cet article intéressant ?