Cellulite

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 25 Juin 2012 : 12h09
-A +A

Inconvénient esthétique plus que problème de santé, la cellulite touche 80 % à 90 % des femmes à des degrés divers. Un faible pourcentage d'hommes qui souffrent d'obésité sévère en présentent sur le bas-ventre.

Inexistante avant la puberté, la cellulite se localise surtout au niveau des fesses, des cuisses, du ventre ou de la face interne des genoux.

Elle n'est pas douloureuse, sauf dans les cas extrêmes (sujets pesant plus de 110 kilos).

Cellulite : Comprendre

Il importe de souligner qu'il n'est pas question ici de la cellulite "infectieuse", c'est-à-dire l'infection des tissus situés sous la peau.

L'infection est généralement due à une blessure qui a permis à une bactérie de s'infiltrer et d'atteindre les tissus. Ce type de cellulite - fièvre, plaque rouge, chaude, enflée et sensible au toucher - constitue une urgence médicale.

La cellulite "ordinaire" se présente ainsi :

  • Cellulite légère : irrégularité du relief de la peau lorsqu'on la pince (peau d'orange).
  • Cellulite prononcée : irrégularité du relief de la peau sans qu'on l'ait pincée.

Cellulite : Causes

  • Influence hormonale.

    De la puberté à la ménopause, les hormones féminines (œstrogène, progestérone) favorisent le dépôt des cellules adipeuses et la rétention d'eau dans les régions vulnérables.

    La grossesse et les anovulants renforcent cette tendance.

    L'hormonothérapie de substitution après la ménopause prolonge le processus (sans hormonothérapie, la cellulite cesse d'évoluer).

  • Anatomie.

    Chez la femme, les fibres reliant l'épiderme au tissu sous-cutané se présentent sous forme de bandelettes espacées entre lesquelles les cellules graisseuses s'accumulent, formant les capitons (chez l'homme, ces fibres sont entrecroisées, formant un treillis qui garde la peau lisse).

    Ces capitons de graisse enclavée nuisent à la circulation du sang.

    Mal oxygénés et mal drainés, les tissus retiennent l'eau et, à la longue, les capitons se sclérosent et se transforment en nodules durs et permanents.

  • Obésité.

    Chaque kilo en trop accentue le problème, la cellulite étant essentiellement de la graisse.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 25 Juin 2012 : 12h09
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
A lire aussi
Cellulite : l'ennemie des femmes Publié le 10/09/2007 - 00h00

La plupart des femmes sont concernées par la cellulite, à l'origine de cette "peau d'orange" inesthétique. Peut-on la prévenir et comment s'en débarrasser ? Mise au point sur ce phénomène exclusivement féminin.

Cellulite : comment fonctionnent les armes anti-cellulite ? Publié le 25/07/2016 - 18h44

Pour lutter contre la cellulite et l’effet peau d’orange il existe de nombreux procédés. Vous avez déjà essayé une crème minceur, le palper-rouler, les ultrasons ? Mais savez-vous réellement ce qui se passe au niveau des adipocytes ? Le Dr Garde, phlébologue, nous dit tout.

La cellulite : une affaire de femmes Publié le 08/10/2005 - 00h00

La cellulite, toutes les femmes, ou presque, en parlent et s'en plaignent. S'il n'existe pas de traitement miracle pour combattre la cellulite, de nombreuses armes permettent sinon de l'éliminer du moins de réduire ces amas graisseux disgracieux.

Cellulite : quelles parades ? Publié le 22/07/2012 - 22h00

Peau d’orange, capitons, la cellulite fait notre désespoir aux beaux jours. On comprend heureusement mieux ce phénomène hautement indésirable. Quelques idées pour la combattre, sur tous ses fronts.

Plus d'articles