Bébé avec ou sans chaussures ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 10 Mars 2004 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 10 Juillet 2015 : 16h36
-A +A
Jusqu'à récemment, on conseillait de chausser bébé pour ses tous premiers pas. Les chaussures avaient pour objectif de soutenir la cheville et la voûte plantaire. Aujourd'hui, on pense qu'il n'y a pas d'urgence, certains allant même jusqu'à recommander de laisser les petits pieds nus aussi souvent que possible.

Le rôle des chaussures : des avantages et des inconvénients

D'autres conseillent de chausser bébé vers 14 mois ou environ deux mois après ses premiers pas sans appui. En fait, la cheville et le pied constituent un ensemble très complexe d'os, d'articulations, de muscles, de tendons et de ligaments, offrant une grande mobilité, laquelle est nécessaire à l'équilibre. Il convient donc de laisser profiter votre enfant de toute cette souplesse. Parallèlement, lorsque débute la marche, les pieds sont encore ronds, sans voûte plantaire. Celle-ci se formera progressivement, aussi bien dans des souliers que pieds nus.

En revanche, il est vrai qu'il faut des chaussures pour sortir, garder les pieds au chaud et au sec. De même, elles contribuent à la sécurité en protégeant les pieds de nos marcheurs débutants et aident à la stabilité de leurs premiers pas en maintenant cheville et pied.

Une bonne paire de chaussures est enveloppante, confortable, de forme adaptée aux pieds de votre enfant, avec une semelle intérieure qui dessine la voûte plantaire et une semelle extérieure assez souple.

Conseils pratiques pour choisir les "bonnes" chaussures

  • Préférez le cuir à l'extérieur et à l'intérieur pour le confort, mais également pour laisser les pieds respirer.
  • La semelle doit être en élastomère ou en crêpe, totalement ou en partie afin de prévenir les glissades.
  • Sauf problème particulier au niveau des chevilles, les chaussures montantes ne sont pas obligatoires, car une cheville doit conserver une bonne liberté de mouvements.
  • Jusqu'à l'âge de deux ans, les pieds grandissent très vite. C'est pourquoi on estime qu'il est nécessaire de changer de pointure environ tous les trois mois.
  • Ne chaussez pas systématiquement les cadets avec les chaussures des aînés. Assurez-vous qu'elles leur vont bien.
  • Achetez-les avec votre enfant afin qu'il puisse les essayer. Prenez votre temps et n'hésitez pas à lui en faire essayer plusieurs et de formes très variées. Souvent ce ne sont pas celles que vous trouvez les plus jolies ou que vous rêvez de le voir porter qui lui iront le mieux. Observez bien la façon dont il pose le pied et enchaîne ses pas pour voir si elles sont bien adaptées à ses petits pieds.
  • Le mieux est de les essayer l'après-midi, lorsque les pieds sont déjà un peu gonflés.
  • Il est nécessaire de prendre la pointure des deux pieds et de considérer la plus grande. Les tout-petits aussi ont un pied plus fort que l'autre.
  • N'optez pas pour une pointure plus grande pensant qu'il pourra les mettre plus longtemps.
  • En revanche, une fois chaussé, vous devez pouvoir passer votre doigt entre la chaussure et son talon.
  • Pour l'été, optez pour des sandales couvertes aux extrémités afin de protéger les orteils.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 10 Mars 2004 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 10 Juillet 2015 : 16h36
A lire aussi
Diabète : 8 conseils pour prendre soin de vos pieds Publié le 15/03/2005 - 00h00

A long terme, un diabète mal contrôlé est associé à une neuropathie périphérique, surtout au niveau des pieds, se manifestant par une perte de sensibilité du pied au toucher, à la douleur, à la chaleur et au froid. En l'absence de sensibilité, la personne souffrant de diabète peut se...

Que nos pieds s'épanouissent Publié le 05/04/2005 - 00h00

C'est bel bien ce qui se passe : les pieds des Français grandissent. En trente ans, nos pieds ont gagné trois pointures. Ainsi, la moyenne au rayon femme est désormais le 40, tandis que le 43 règne du côté des hommes. Quelques informations pour en prendre grand soin.

Les problèmes de pieds chez les jeunes Publié le 22/06/2001 - 00h00

Le pied est souvent négligé par les jeunes qui le mettent d'ailleurs parfois à rude épreuve. Chez les adolescents, trois types d'affections du pied peuvent se rencontrer : le pied plat est une déformation qui associe une voûte plantaire quasiment inexistante et une déviation du talon vers...

Plus d'articles