Bébé, chien et chat : comment bien gérer la rencontre entre son nouveau-né et son animal domestique ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 05 Novembre 2003 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 30 Avril 2015 : 11h31
-A +A
Après la naissance, le retour à la maison suscite de nombreuses questions et parfois des inquiétudes. Si vous possédez un animal domestique, vous vous demandez forcément comment votre chien ou votre chatva se comporter face au nouveau venu.

La plupart du temps, les enfants et les animaux s'entendent très bien. Les enfants sont très attirés par les animaux, qui leur rendent bien cette affection. Les animaux sont des compagnons très appréciés. Avec un chat et encore plus avec un chien, l’enfant communique très tôt, joue et peut faire des câlins, alors qu’avec des poissons ou des canaris, c’est surtout le plaisir d’observer qui se développe.

Il est cependant nécessaire de rester vigilant et de conserver à l'esprit qu'en grandissant un enfant n'est pas toujours tendre avec son animal préféré, lequel peut ne pas apprécier et le manifester brusquement.

Bien gérer la première rencontre entre votre nouveau-né et l'animal, puis rester vigilant

Si votre animal occupait la place de « l'enfant de la maison », il va certainement manifester des signes de jalousie. Pour les minimiser, prêtez-lui beaucoup d'attention pendant les premiers jours et restez attentif à ses besoins. Certaines précautions peuvent faciliter l'acceptation du nouveau-né, comme de lui laisser renifler longuement des vêtements portés par le bébé et rapportés par le papa de la maternité. En connaissant ainsi au préalable l'odeur du nouveau venu, il sera moins surpris.

Conseils de base

  • Aussi gentil soit-il, ne laissez jamais un animal seul avec votre bébé.
  • Ne l'autorisez jamais à se coucher dans le couffin ou le lit de votre nouveau-né.
  • Apprenez à votre enfant à reconnaître et accepter les moments où l'animal veut être tranquille, par exemple lorsqu'il dort ou quand il mange.
  • Faites-lui comprendre qu’il ne doit pas approcher son visage trop près de la gueule de l’animal.
  • Apprenez-lui également à respecter un animal et à ne jamais lui faire de mal, à reconnaître les signes de mécontentement et à ne jamais lui couper toute voie de retraite (un animal maltraité ou contrarié s’écarte ou s’en va).
  • Inversement, encouragez-le et apprenez-le à le caresser ou à lui faire ce qu'il aime.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 05 Novembre 2003 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 30 Avril 2015 : 11h31
A lire aussi
Rage : conduite à tenir Publié le 15/09/2004 - 00h00

Le Sud-ouest est en état l'alerte. Des personnes susceptibles d'avoir été contaminées par un chiot enragé sont toujours recherchées. La direction générale de la santé précise la conduite à tenir en cas de blessure par un animal.

Rage Publié le 11/06/2003 - 00h00

La rage est une zoonose, c'est-à-dire une maladie des animaux transmissible à l'homme.La rage est une maladie mortelle, due à un virus présent dans la salive des animaux infectés. Celui-ci provoque une maladie infectieuse aiguë du système nerveux central.Si le virus de la rage a presque...

Plus d'articles