L'adénome de la prostate perturbe la sexualité chez un homme sur deux

Publié par Dr Catherine Solano le Mardi 10 Mai 2005 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 05 Décembre 2013 : 14h44
-A +A
Les médecins savent depuis longtemps que chez l'homme, un cancer de la prostate peut entraîner des troubles sexuels (problèmes d'érection et d'éjaculation), liés autant à la maladie qu'aux traitements. Ils pensaient, en revanche, que l'hypertrophie bénigne de la prostate ou adénome de la prostate, maladie bien plus anodine, n'entravait nullement le fonctionnement sexuel. Or c'est faux. Il semblerait que 50% des hommes souffrant d'une anomalie bénigne de la prostate présentent des troubles sexuels.

Les médecins savent depuis longtemps que chez l'homme, un cancer de la prostate peut entraîner des troubles sexuels (problèmes d'érection et d'éjaculation), liés autant à la maladie qu'aux traitements. Ils pensaient, en revanche, que l'hypertrophie bénigne de la prostate ou adénome de la prostate, maladie bien plus anodine, n'entravait nullement le fonctionnement sexuel. Or c'est faux. Il semblerait que 50% des hommes souffrant d'une anomalie bénigne de la prostate présentent des troubles sexuels.

Adénome de la prostate et troubles sexuels

L’adénome de la prostate, c’est quoi ?

Il s’agit d’une maladie aussi nommée « hypertrophie bénigne de la prostate » : la prostate augmente de volume et devient gênante quand il s’agit d’uriner. Ce problème n’a aucune relation avec un cancer de la prostate. L’adénome de la prostate est d’autant plus fréquent qu’un homme avance en âge. Entre 55 et 70 ans, 57 % des hommes vus par leur médecin généraliste ont un adénome de la prostate. C’est-à-dire nettement plus de la moitié.

Adénome de la prostate, quelles répercussions sur la sexualité ?

La sévérité des troubles urinaires liés à l’adénome de la prostate est corrélée aux troubles sexuels. L’activité sexuelle des hommes diminue quand la sévérité des troubles urinaires liés à l’adénome de la prostate augmente.

D’autre part, 46 % des hommes porteurs d’un adénome de la prostate souffrent de troubles de l’éjaculation : elle se révèle moins abondante, plus faible, avec une diminution de sensation plus fréquente lors de l’éjaculation. Les troubles de l’érection sont aussi plus fréquents. Les médicaments prescrits pour l’adénome de la prostate peuvent aussi contribuer aux troubles sexuels.

La sexualité continue même après 80 ans !

Cela ne signifie pourtant pas que ces hommes doivent pour autant tirer un trait sur leur vie sexuelle, et heureusement. En effet, 50% des Français ont une vie sexuelle active à l'âge de 80 ans ! Mais il est important qu'ils consultent, s'ils souhaitent conserver une activité sexuelle.

Depuis que nous disposons de différents médicaments actifs sur l'érection, il serait dommage de ne pas en bénéficier.

Il s'agit de traitements par voie orale (Viagra, Cialis, Lévitra, Uprima), d'injections intra-caverneuses (Edex, Caverject), voire d'implants péniens.

Notons que le Cialis vient, cette année, en 2013, d’obtenir une indication officielle pour le traitement des signes et symptômes de l’hypertrophie bénigne de la prostate. Cela signifie qu’un même médicament peut aujourd’hui agir à la fois sur l’érection et sur les troubles urinaires dus à l’adénome de la prostate.

Profitons-en pour dire que, même en cas de cancer prostatique, il existe aussi de nombreux traitements possibles pour récupérer une érection permettant de conserver une sexualité. Il est même important de s'en préoccuper rapidement pour ne pas laisser s'installer un problème, même s'il est vrai que le diagnostic de cancer fait, à juste titre, passer le plaisir sexuel au second plan.

Publié par Dr Catherine Solano le Mardi 10 Mai 2005 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 05 Décembre 2013 : 14h44
A lire aussi
Cancer de la prostate : une cause d’incontinence urinaire Publié le 11/05/2012 - 09h29

Il existe des formes agressives du cancer de la prostate, mais la plupart d’entre eux évoluent lentement et silencieusement durant des années.Et lorsqu’ils se manifestent, c’est souvent sous la forme de signes urinaires, avec notamment une tendance à l’incontinence urinaire. À noter...

Plus d'articles