Test respiratoire à l'urée marquée [Diagnostic rapide d'une infection à Helicobacter pylori]

Prélèvement : Prélèvements d'air expiré Bilan : Bilan biologique d'un ulcère gastro-duodénal
Publicité

Quelles sont les précautions particulières à prendre ?

Il est impératif d'être à jeun depuis la veille au soir et de ne pas avoir fumé le matin de la réalisation de l'examen. Un traitement par antibiotique doit impérativement être signalé pour interpréter correctement cet examen.

En quoi consiste cette analyse ?

Helicobacter pylori est une bactérie impliquée dans l'ulcère de l'estomac et du duodénum et dans la plupart des gastrites chroniques. Le test respiratoire à l'urée marquée est fondé sur une propriété de la bactérie qui, grâce à une enzyme très puissante, peut transformer l'urée en ammoniac et en gaz carbonique. Le test consiste donc à faire ingérer au patient une solution d'urée marquée au carbone radioactif. Si la bactérie est présente, l'urée est transformée en ammoniac et gaz carbonique radio-marqué ; ce dernier passe alors dans le sang et est éliminé dans l'air expiré. Deux prélèvements d'air sont effectués (il faut expirer fortement dans un récipient approprié) : le premier après avoir bu la moitié de la solution préparée ; le second, 30 minutes après avoir bu la seconde moitié de la préparation.

Guide: 

Publié par Carole Emile, Pharmacien Biologiste le Mardi 02 Avril 2002 : 02h00
Mis à jour le Lundi 15 Janvier 2007 : 01h00
PUB
PUB