Moucher bébé, tout un art

Bébé a juste le nez qui coule ? Rien de grave, c'est ce qu'on appelle une rhinite. Toutefois, même si c'est banal, cet encombrement nasal chez un tout-petit, entraîne souvent un mauvais sommeil et une gêne pour se nourrir. Il faut alors dégager son nez afin de faciliter sa respiration.
PUB

Le mouche nez

Nez bouché ou nez qui coule, bébé est enrhumé. Le mouche nez est alors indispensable chez le nourrisson car il ne sait pas encore respirer par la bouche, ou chez l'enfant qui ne sait pas encore se moucher. Ce petit appareil vendu en pharmacie permet d'aspirer les mucosités.

Introduisez délicatement l'embout dans une narine, en maintenant bien la tête de bébé afin d'éviter un mouvement brusque. Selon le modèle choisi, aspirez de l'autre côté par l'embout ou actionnez la poire. Recommencez autant de fois que nécessaire pour bien dégager les voies nasales. N'oubliez pas de nettoyer cet appareil après chaque utilisation, notamment l'embout, et de le stériliser souvent, à chaud ou à froid. Si les sécrétions sont épaisses, instillez du sérum physiologique ou de l'eau de mer avant d'utiliser le mouche nez afin de faciliter l'évacuation.

Anti-complications

Certes, votre bébé déteste ça, mais la méthode est efficace et elle lui permet très vite de mieux respirer. Mais en plus de faciliter la respiration, ce nettoyage du nez permet d'éviter que l'infection ne gagne les cavités proches du nez (oreilles et sinus). En effet, il arrive que ce petit rhume évolue en rhinopharyngite parce que l'infection gagne du terrain : bébé a de la fièvre (entre 38 °C et 38,5 °C), tousse, manque d'appétit et souffre de diarrhées.

Vous devez alors consulter votre médecin car les microbes non jugulés peuvent migrer vers les bronches, les oreilles et déclencher alors une bronchite, une otite ou une laryngite.

Parfois, vous pouvez compléter le mouchage avec des pulvérisations ou des gouttes contenant des agents désinfectants et anti-inflammatoires « spécial bébé ».

Guide: 

Publié le 17 Janvier 2005 | Mis à jour le 19 Janvier 2015
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
PUB
PUB

Contenus sponsorisés