8e mois de grossesse
C'est généralement le début du congé de maternité (6 semaines avant la grossesse). La future maman doit se reposer, se ménager. Il faut également déterminer les risques d'accouchement prématuré et prendre les précautions qui s'imposent. Allaitement ou biberon ? Avez-vous déjà réfléchi à la question ?
Sommaire

Les signes d'urgence

Certes, il faut tenir compte de tous les symptômes évoquant un risque d'accouchement prématuré, contrôler régulièrement l'ouverture du col et surveiller les contractions. Mais certains signes réclament une intervention d'urgence :

  • Le début du travail de l'accouchement : contractions douloureuses et régulières, dilatation du col. Le repos absolu et la prise de médicaments pour arrêter les contractions sont nécessaires.
  • La rupture de la poche des eaux. Ce phénomène est souvent en relation avec une infection. Selon les cas, la grossesse est prolongée sous surveillance étroite ou inversement l'accouchement est déclenché.
  • Perte importante de sang : un hématome rétro-placentaire peut là aussi mener selon les cas à un accouchement immédiat ou à un prolongement de la grossesse sous haute surveillance.
  • Fièvre provoquant des contractions importantes : la décision dépend de la cause.

Petits maux de fin de grossesse

Impossible de cacher sa grossesse, tant le ventre est distendu. Les seins aussi ont pris un volume important. Attention, vous vous fatiguez très vite et avez tendance à perdre facilement l'équilibre tellement votre centre de gravité s'est déplacé. Vous manquez de souffle. C'est normal, votre consommation d'oxygène est très importante, tandis que le volume de l'utérus appuie sur le diaphragme, ce qui réduit le volume de la cage thoracique. Vous devez donc limiter vos efforts.

De petites contractions sans aucune gravité peuvent se manifester. Le fœtus commence à être à l'étroit et comprime certains vaisseaux, les intestins ou encore la vessie, provoquant de légers symptômes : envies fréquentes d'uriner, points de côté, petites douleurs, etc.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :