Syndrome dû à un pontage coronarien

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 30 Janvier 2012 : 14h31
-A +A

Le pontage coronarien est une technique chirurgicale qui consiste à contourner une ou plusieurs artères du coeur qui sont bloquées en greffant des vaisseaux sanguins par-dessus l'obstruction, à la manière d'un pont.

Syndrome dû à un pontage coronarien : Comprendre

On peut faire un pontage aortocoronarien en utilisant les veines des membres inférieurs, ou un pontage mammocoronarien en utilisant l'artère mammaire, qui alimente le sein. Lorsqu'il est impossible d'utiliser les veines des jambes (soit parce qu'elles sont variqueuses, soit parce qu'elles ont déjà été utilisées, ou encore parce qu'elles sont obstruées), on utilise maintenant des veines des bras.

Le pontage est une intervention chirurgicale majeure. Le plus souvent, on ouvre le thorax au niveau du sternum ; on ouvre donc la cage thoracique. Le coeur ayant été arrêté, la circulation sanguine du corps est maintenue à l'aide d'une pompe externe pendant l'opération.

On peut également comprimer une région du coeur au niveau de l'artère malade sans arrêter le coeur complètement. On a de moins en moins recours à l'utilisation d'une pompe externe parce que le coeur récupère ainsi beaucoup plus rapidement.

Une autre technique consiste à ouvrir la cage thoracique sur le côté, entre les côtes, et à aller opérer directement l'artère malade en écartant les côtes, sans arrêter le coeur.

Syndrome dû à un pontage coronarien : Causes

Angine de poitrine réfractaire au traitement médicamenteux

L'angine de poitrine se caractérise par un manque d'apport en oxygène par le sang au niveau du muscle cardiaque.

Obstruction des principales artères coronaires

Que la douleur angineuse soit importante ou non, le pontage peut prolonger la survie et, surtout, améliorer la qualité de vie.

Angioplastie

Une angioplastie consiste à dilater une artère obstruée. Si les artères se bouchent à nouveau après l'opération, on peut procéder à un pontage.

Infarctus

Un infarctus ne mène pas nécessairement au pontage, surtout si seule une petite artère secondaire s'est bouchée et que les autres artères sont en bon état. Le pontage est nécessaire si l'angine de poitrine persiste après l'infarctus malgré le traitement médicamenteux. Il faut néanmoins que le muscle cardiaque soit en bonne condition.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 30 Janvier 2012 : 14h31
Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001
A lire aussi
Angine de poitrine Publié le 31/05/2001 - 00h00

Le cœur est un muscle qui pompe le sang afin de le distribuer dans tout l'organisme. Pour remplir cette fonction, il a lui-même besoin de sang et d'oxygène, qui lui sont apportés par trois artères principales. Si l'une d'elles est partiellement obstruée, le cœur manque d'oxygène et les...

Stent ou pontage ? Revirement de situation Publié le 14/06/2005 - 00h00

Depuis l'arrivée du stent (tube placé dans l'artère pour la maintenir ouverte), le pontage coronarien a été relégué au second plan. A tel point que cette technique chirurgicale lourde est aujourd'hui réservée aux patients plus âgés et en moins bonne santé. Mais une évaluation à long...

Plus d'articles