Prévenir les maladies : agir sur son stress

Publié par Claude Friedrich - Directeur de la Publication le Lundi 11 Septembre 2006 : 02h00
-A +A
Savez-vous que la meilleure façon de récupérer et de faire face au stress, c'est de bien dormir, de se nourrir de manière équilibrée, de faire du sport, de rigoler à toutes les occasions, d'avoir une vie sociale riche, des rituels apaisants ?

Stress aigu

Le stress peut vous affecter immédiatement - on parle alors de stress aigu - et/ou de façon prolongée, il s'agit alors de stress chronique. Accélération du rythme cardiaque, maux de tête, raideur du cou et/ou des épaules, maux de dos, accélération du rythme respiratoire, transpiration abondante et mains moites, maux d'estomac, nausées et diarrhées, figurent parmi les symptômes courants du stress.

Le stress aigu (à court terme) est la réaction immédiate du corps à toute situation qui semble exiger une action de notre part. Votre niveau de stress dépendra de son intensité, de sa durée et de la façon dont vous allez faire face à cette situation. Généralement, notre corps se remet rapidement d'une situation de stress aigu, mais ce dernier peut occasionner des problèmes s'il se reproduit trop souvent ou si votre organisme n'a pas l'opportunité d'un retour à la normale. Chez les personnes cardiaques, le stress aigu peut provoquer une arythmie (rythme cardiaque anormal) et même un infarctus.

Stress chronique : néfaste pour la santé

Le stress chronique peut résulter de problèmes récurrents ou d'un mode de vie à long terme comme un métier prenant. Avec le temps, le stress chronique peut avoir un effet sur :

- les maladies cardiovasculaires. Le stress peut provoquer de l'hypertension, une arythmie, des problèmes de coagulation, de l'athérosclérose. Il est aussi associé aux maladies coronaires, à l'infarctus et à la défaillance cardiaque ;

- la douleur musculaire. Les personnes stressées se plaignent fréquemment de douleurs cervicales, aux épaules et lombaires. Elles sont généralement provoquées par une tension constante des muscles due au stress. Le stress est aussi un facteur favorisant la polyarthrite rhumatoïde

- l'estomac et les intestins. Le stress peut intervenir dans le reflux gastro-oesophagien, l'ulcère gastro-duodénal et le syndrome du côlon irritable ;

- le système reproducteur. Le stress peut rendre les règles douloureuses, diminuer la fertilité et provoquer des troubles de l'érection ;

- les poumons. Le stress peut aggraver l'asthme et la BPCO ;

- la peau. L'acné et le psoriasis peuvent empirer à cause du stress ;

- le système immunitaire. Soumis au stress, l'organisme devient davantage vulnérable aux affections, tant bénignes que graves. Si vous souffrez d'une maladie chronique comme le sida par exemple, le stress peut en aggraver les symptômes.

Guide: 

Publié par Claude Friedrich - Directeur de la Publication le Lundi 11 Septembre 2006 : 02h00
A lire aussi
Stress aigu ou chronique : il affecte votre santé Publié le 15/05/2006 - 00h00

Notre vie professionnelle trépidante fait de plus en plus souvent mentir l'adage qui affirme que le travail c'est la santé. D'après une enquête européenne sur les conditions de travail, réalisée en 2000, 28% des salariés européens considèrent que leur travail est source de stress. Et il...

Anémie Publié le 06/09/2001 - 00h00

Les globules rouges sont des cellules du sang qui assurent le transport de l'oxygène à travers l'organisme. L'hémoglobine qu'ils contiennent est la protéine qui leur permet de jouer ce rôle.

Plus d'articles