Intoxication médicamenteuse

Intoxication médicamenteuse

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 08 Août 2014 : 10h54

Les médicaments contiennent des substances toxiques (toxines) qui peuvent affecter l'organisme lorsqu'elles sont absorbées en trop grandes quantités.

Intoxication médicamenteuse : Conseils pratiques

Prévention

  • Vérifier la sécurité des contenants.

    Assurez-vous que les emballages qui contiennent des médicaments ne puissent être ouverts par de jeunes enfants.

  • Tenir les médicaments hors de la portée des enfants.

    Rangez les médicaments dans un endroit inaccessible aux jeunes enfants.

    Si c'est possible, placez ces produits dans une armoire qui peut être verrouillée.

    Assurez-vous que les personnes en visite ne laissent pas leurs médicaments à la portée des enfants, sur une table de chevet ou dans la salle de bain par exemple.

  • Maintenez les médicaments dans leur contenant d'origine.

    Sinon, assurez-vous de bien les identifier lorsque vous les transvasez.

  • Demander de l'aide.

    Si vous ou une personne de votre entourage éprouvez des moments de confusion, demandez l'aide de quelqu'un pour la gestion de vos médicaments.

  • S'informer.

    Lorsque vous recevez une nouvelle prescription, dites bien à votre médecin quels sont les autres produits que vous prenez pour prévenir les interactions, y compris les médicaments en vente sans ordonnance et les produits à base de plantes.

    Le pharmacien peut aussi vous informer des interactions possibles.

    Si vous décidez de prendre des produits naturels ou des médicaments en vente libre alors que vous utilisez déjà d'autres médicaments, demandez à votre pharmacien si ces produits interagissent entre eux.

En cas d'intoxication

  • Appeler le Centre antipoison ou le Centre 15 (Samu).

    C'est la première chose à faire. Les intervenants du Centre pourront vous orienter rapidement et vous indiquer les consignes à suivre si les symptômes sont légers ou absents.

  • Ne pas mettre les doigts dans la gorge.

    Certains ont le réflexe de mettre les doigts dans la gorge pour faire vomir une personne qui semble intoxiquée. Cette pratique est à éviter car elle est peu efficace et peut inversement aggraver l'intoxication.

  • Ne rien donner à boire ou à manger.

    Évitez de donner à boire ou à manger si vous pensez qu'une personne s'est intoxiquée.

    Contrairement à la croyance populaire, le lait n'est pas un antidote, il peut même agraver le problème d'intoxication dans certains cas.

    L'eau salée n'est pas conseillée non plus en cas d'intoxication médicamenteuse.

  • Coucher la personne.

    Si la personne vacille ou est somnolente, couchez-la sur le côté en position latérale de sécurité, pour éviter en cas de vomissements que ces derniers n'entrent dans les bronches.

  • Calmer la personne.

    Essayez de rassurer la personne qui manifeste des symptômes d'agitation ou d'hypervigilance.

    Il est préférable que la personne qui présente de tels symptômes soit constamment accompagnée par quelqu'un qu'elle connaît.

Intoxication médicamenteuse : Quand consulter ?

  • Vous ou une personne de votre entourage ressentez des symptômes ou manifestez des signes d'intoxication.
  • Vous découvrez qu'une personne a pris des médicaments en surdose.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 08 Août 2014 : 10h54
Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001.
A lire aussi
FrissonsPublié le 31/05/2001 - 00h00

Les frissons se définissent comme un tremblement généralisé, fin, irrégulier et passager, accompagné d'une sensation de froid.

VomissementPublié le 31/05/2001 - 00h00

Le vomissement consiste en une expulsion, par la bouche, du contenu de l'estomac.Cette expulsion résulte de la stimulation d'une zone nommée "centre du vomissement" située dans le bulbe rachidien.

Plus d'articles