Foie, pancréas, poumons : les cancers qui tuent de plus en plus de femmes

Publié par Audrey Vaugrente, journaliste santé le Jeudi 04 Janvier 2018 : 11h54

La mortalité par cancer augmente encore en 2017, surtout chez les femmes. Trois organes sont particulièrement concernés par cette sinistre évolution. 

© Istock

Le cancer continue sa mortelle progression en France. En 217, les tumeurs malignes ont tué environ 66 000 personnes, selon les dernières estimations de Santé publique France. Les deux cancers les plus fréquents chez la femme – sein et côlon-rectum – se démarquent par une amélioration. Mais trois autres organes voient leur pronostic se dégrader.

Lentement, mais sûrement. Le cancer du foie connaît une progression régulière dans le pays depuis 1997. Tout comme sa mortalité. L'an dernier, il aurait causé le décès de 2 500 Françaises. Sur la même période, autant de nouveaux cas se sont déclarés. Principalement lié au mode de vie, ce cancer touche surtout les personnes de plus de 50 ans.

S'il touche encore peu les femmes, le ratio s'équilibre progressivement. Et pour cause : "une consommation régulière de boissons alcoolisées, le tabagisme, les hépatites B et C font partie des facteurs de risque qui favorisent le développement du cancer du foie", explique l'Institut national du Cancer (INCa). Autant de paramètres en progression chez les Françaises. 

Le pronostic du cancer du foie est assez mauvais, notamment parce que ses symptômes sont rarement évocateurs. Lorsque ceux-ci se sont déclarés, la survie excède rarement quelques semaines. Or, le diagnostic est encore trop souvent tardif.

Le très agressif cancer du pancréas

Un autre organe clé de la digestion est de plus en plus touché par le cancer : le pancréas. En 2017, quelque 7 000 nouveaux cas se sont déclarés, estime Santé publique France. L'agence nationale ne livre toutefois pas d'évaluation de la mortalité.

Encore peu fréquent, le cancer du pancréas est particulièrement agressif. Dans les 5 ans suivant le diagnostic, seuls 5 % des patients sont encore en vie. La maladie peut aussi affecter lourdement la qualité de vie de ceux qui en souffrent. Il est ainsi capable de perturber la prise alimentaire et l'écoulement de la bile.

Les principaux facteurs de risque sont classiques : tabagisme, surpoids mais aussi héritage génétique. Plusieurs mutations ont été associées à un risque accru et des formes familiales existent.

PUB

Le cancer du poumon diagnostiqué trop tard

Le poumon  est le dernier organe à connaître une forte progression dans la mortalité par cancer. Environ 10 000 décès ont été recensés en 2017, ainsi que 16 800 nouveaux cas. Rien de surprenant à cela : les femmes sont de plus en plus nombreuses à fumer. Un quart de la population féminine consomme du tabac sur une base régulière. Or, cette substance est le principal facteur de risque associé à ce cancer.

"Bien que l'incidence du cancer du poumon reste très inférieure à celle des hommes, l'augmentation (…) est très préoccupante en 2017, analyse Santé publique France. Le cancer du poumon occupe désormais le deuxième rang en taux d'incidence et le premier rang en taux de mortalité."

La prise en charge de ce cancer s'est améliorée mais la mortalité féminine reste supérieure à celle des hommes. La faute à un retard diagnostique qui fait que les tumeurs sont repérées à un stade métastatique.

Publié par Audrey Vaugrente, journaliste santé le Jeudi 04 Janvier 2018 : 11h54
Source : Projection de l'incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine en 2017, Santé publique France
Fiche sur le cancer du foie, Institut national du cancer
Fiche sur le cancer du pancréas, Institut national du cancer
Fiche sur le cancer du poumon, Institut national du cancer
PUB
PUB
A lire aussi
Les 6 cancers les plus fréquents chez la femmePublié le 19/02/2018 - 13h12

Les femmes sont autant touchées par le cancer que les hommes. Mais, ce ne seront pas les mêmes. Découverte des 6 plus fréquents au féminin avec le Dr Jean-Loup Dervaux, médecin et auteur de nombreux ouvrages sur la santé dont "Bilans de santé personnalisés" aux éditions Dangles.

Patrice Chéreau : une victime du cancer du poumonPublié le 09/10/2013 - 06h33

Patrice Chéreau, metteur en scène de théâtre, d’opéras, réalisateur et scénariste pour le cinéma, est décédé le 7 octobre à Paris des suites d’un cancer du poumon à l’âge de 68 ans. Ce cancer fait chaque année en France 29.100 victimes…

Plus d'articles