Dyspnée

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 27 Août 2003 : 02h00
Mis à jour le Lundi 16 Septembre 2013 : 14h35
-A +A

La dyspnée est un inconfort respiratoire qui peut avoir des causes pulmonaires, cardiaques ou générales.
La dyspnée est un motif fréquent de consultation.
Aiguë ou chronique, son traitement dépend de la cause...

Dans les cas graves ou d'insuffisance respiratoire chronique, une aide respiratoire par administration d'oxygène est nécessaire.

Dyspnée : Causes

Définie comme une perception inconfortable de la respiration, la dyspnée a de multiples causes, qu'on peut globalement classer en trois groupes.

Les causes pulmonaires :

  • Les maladies "obstructives"

    (difficulté du passage de l'air dans les bronches), dont font partie l'asthme, la bronchite chronique, l'emphysème et les corps étrangers,

  • Les maladies "restrictives"

    (l'air circule normalement, mais le poumon fonctionne moins bien), dont font partie la fibrose pulmonaire, l'ablation d'un poumon et la faiblesse musculaire dans certaines maladies neurologiques comme la myopathie.

Les causes cardiaques :

  • Une insuffisance cardiaque ou un obstacle à l'écoulement du sang du poumon vers le cœur provoquent un "engorgement" pulmonaire.

    En effet, après oxygénation dans le poumon, le sang est envoyé vers le cœur pour y être distribué dans tout l'organisme.

    Si la pompe cardiaque fonctionne mal ou s'il existe un obstacle entre le poumon et le cœur, le sang s'accumule dans le poumon, lequel se retrouve gêné dans sa fonction respiratoire.

    C'est ce qu'on appelle l'œdème pulmonaire.

    Font partie de ce groupe l'insuffisance cardiaque, le rétrécissement mitral et aortique.

Les causes générales :

  • Attribuées à la composition du sang (acidose) ou à son taux en globules rouges (anémie).

Dyspnée : Conseils pratiques

Une dyspnée se traduit par une sensation d'inconfort respiratoire, mais il existe souvent l'équivalent d'une dyspnée dans les crises d'angoisse, sans qu'il y ait de problème pulmonaire ou cardiaque.

Si cette impression s'arrête avec l'angoisse, il ne s'agit probablement pas d'une vraie dyspnée et un avis médical vous rassurera sur ce point.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 27 Août 2003 : 02h00
Mis à jour le Lundi 16 Septembre 2013 : 14h35
Source : Maladies respiratoires : www.splf.org ; maladies cardiaques : www.besancon-cardio.net.
A lire aussi
Insuffisance respiratoire chronique et oxygénothérapie Publié le 25/08/2003 - 00h00

Depuis la fin des années 70, la prise de conscience de l'importance de l'insuffisance respiratoire chronique en France et de l'efficacité de l'oxygénothérapie au long cours à domicile a permis de développer un réseau efficace basé sur un groupement d'associations. Une grande partie des...

Insuffisance cardiaque Publié le 27/09/2002 - 00h00

L'insuffisance cardiaque est une pathologie encore trop méconnue.L'insuffisance cardiaque est pour de nombreuses personnes la cause d'un net ralentissement de leur activité physique.

Bronchite chronique Publié le 06/09/2001 - 00h00

La bronchite chronique est une inflammation persistante des bronches qui s'accompagne d'une surproduction de mucus. Parfois, la circonférence des bronches peut se rétrécir et entraîner une résistance au passage de l'air (obstruction bronchique).Si l'obstruction est irréversible, on parle de...

Insuffisance cardiaque : quand la pompe ne fonctionne plus Publié le 12/03/2001 - 00h00

Pathologie finalement méconnue, l'insuffisance cardiaque est pour de nombreuses personnes la cause d'un net ralentissement de leur activité physique. Le coeur est le muscle le plus sollicité de l'organisme. Il est également fragile et peut perdre sa force contractile. Nous allons voir pourquoi.

Plus d'articles