Cannabis, ecstasy ou nouvelles drogues de synthèse… un retour en force ?

Publié par Hélène Joubert, journaliste scientifique le Jeudi 27 Août 2015 : 10h32
Mis à jour le Vendredi 04 Septembre 2015 : 16h21
-A +A

Le cannabis et les substances stimulantes, comme l’ecstasy et la cocaïne, séduisent de plus en plus. La consommation encore confidentielle des nouvelles drogues de synthèse -près de 400 déjà identifiées dans l’Union européenne- semble se développer. Un éclairage sur ces nouvelles tendances, et autant de réels dangers pour la santé, à l’occasion de la Journée internationale de sensibilisation à l’overdose, le 31 août 2015.

Le cannabis, la drogue en tête des substances illicites en France

Le cannabis est, de loin, la drogue illicite la plus disponible et consommée, expérimentée par 42 % des 18-64 ans (1). Son usage est en nette augmentation entre 2010 et 2014 chez les adolescents mais aussi les adultes ! 11% des 18-64 ans en ont consommé au moins une fois dans l’année contre 4 % en 1992.

François Beck, directeur de l'Observatoire Français des drogues et des toxicomanies (OFDT): « C’est en partie lié à une évolution du marché, avec un net accroissement de l’offre, et notamment de la pratique d’auto-culture d’herbe. D'une manière générale, les jeunes considèrent que le cannabis est très accessible ».

Dans toute l’Europe c’est un véritable plébiscite pour le cannabis : les Européens en consomment jusqu’à cinq fois plus que les autres drogues et ce sont les Français les plus curieux, révélait le dernier rapport de l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies sorti en juin 2015 (2): ils sont 23,1 % en Allemagne a avoir testé la marijuana, 19,9 % en Grande-Bretagne et 8,9 % en Grèce.

Ecstasy, la consommation de cette drogue repart à la hausse

La drogue MDMA/ecstasy (le principe actif de l'ecstasy est la MDMA, pour méthylènedioxyméthamphétamine) n’est pas en reste. Entre 2010 et 2014 (1), la proportion de consommateurs récents (au cours de l'année) d’ecstasy et de MDMA est passée de 0,3% à 0,9% des 18-64 ans.

En 2014, 3,8% des jeunes de 17 ans disaient avoir déjà expérimenté la MDMA ou l’ecstasy. C’est deux fois plus qu’en 2011, en à peine trois ans.

François Beck: « Ce chiffre est équivalent à celui de 2002 quand les comprimés d’ecstasy étaient très recherchés, en particulier dans les espaces festifs. La reprise de la consommation à laquelle on assiste aujourd’hui fait suite à une pénurie observée au plan européen à la fin des années 2000, due à des saisies massives de précurseurs. Les arnaques s’étaient multipliées, entraînant une méfiance et un désintérêt de la part des usagers ».

Puis, au début des années 2010, les fabricants ont exploré d’autres voies de synthèse, relançant ainsi la production de MDMA. « Les comprimés en circulation sont aujourd’hui plus gros et de ce fait plus dosés car le pourcentage de pureté varie assez peu, ajoute-t-il. Leur design est aussi beaucoup plus travaillé, avec des visuels attractifs, souvent en 3D ». C’est pourquoi les usagers les plus jeunes considèrent souvent cette substance comme une nouvelle drogue.

Publié par Hélène Joubert, journaliste scientifique le Jeudi 27 Août 2015 : 10h32
Mis à jour le Vendredi 04 Septembre 2015 : 16h21
Source : (1) Drogues, Chiffres clés 6e édition, juin 2015, www.ofdt.fr; (2) European Drug Report 2015: Trends and Developments, EMCDDA, Lisbon, June 2015 : http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/OEDT2015EDR.pdf ; (3) Rapport OFDT « Évolution du nombre de décès par surdose depuis 1985 » : http://www.ofdt.fr/statistiques-et-infographie/series-statistiques/evolution-du-nombre-de-deces-par-surdose/Tendances n°94 : http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/eftxabua.pdf
D’après des interviews d’Anne-Claire Brisacier, chargée d'études et co-auteur du Tendances sur les TSO et François Beck, directeur de l'Observatoire Français des drogues et des toxicomanies (OFDT).
A lire aussi
Drogues : un Français sur 4 a déjà expérimenté le cannabis Publié le 08/04/2015 - 13h41

L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) et l’Inpes viennent de publier le volet du Baromètre santé 2014 sur les substances psychoactives illicites. On y apprend que 4 Français sur dix ont déjà expérimenté le cannabis et que la consommation des drogues stimulantes...

Ecstasy : l'extase avant Parkinson Publié le 08/10/2002 - 00h00

Selon les résultats obtenus par le neurologue George Ricaurte, une prise occasionnelle d'ecstasy provoque des dégâts considérables, en détruisant 40% des neurones dopaminergiques. Ces derniers sont notamment situés dans une région cérébrale impliquée dans la maladie de Parkinson.

Cannabis, où en est-on chez les jeunes ? Publié le 27/01/2014 - 07h30

Le cannabis est la substance illicite la plus consommée par les jeunes. À 17 ans, quatre jeunes sur dix déclarent en avoir déjà fait usage. Pourtant, après une forte hausse, la consommation semble s’infléchir chez les jeunes.Quels sont les facteurs qui influencent cet usage du cannabis ?...

Plus d'articles