Cancer de l'ovaire : quels sont les symptômes ?

Publié par Florence Massin, journaliste santé et validé par Pr Olivier Graesslin, gynécologue le Mardi 13 Mars 2018 : 13h53

Le cancer de l’ovaire entraîne peu de symptômes. N’ayant pas de test de dépistage, il a longtemps été surnommé le "tueur silencieux", car diagnostiqué tardivement à un stade déjà avancé. Découverte avec le Pr Olivier Graesslin, gynécologue au CHU de Reims, professeur des universités et secrétaire général du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français.

© Istock
PUB

Des saignements vaginaux anormaux

La tumeur peut entraîner des saignements anormaux entre les règles ou après la ménopause.

Pourquoi : "la plupart du temps, il y a atteinte de la trompe ou de la cavité utérine par l’extension de la tumeur", explique le Pr Graesslin.

Sachez-le : dans près de 90 % des cas*, les cancers de l’ovaire sont des tumeurs dites épithéliales. Elles se développent à partir des cellules superficielles des ovaires et touchent le plus souvent les femmes ménopausées avec un diagnostic souvent tardif. Trois fois sur quatre, le cancer de l'ovaire est découvert à un stade avancé.En effet : "il n’y a pas de dépistage pour ce cancer. Une surveillance particulière est adoptée pour des femmes prédisposées aux cancers de l’ovaire et du sein (mutation du gène BRCA), mais généralement, ce cancer est sporadique".

* dans les 10 % des cas restants, les cancers ovariens proviennent des cellules impliquées dans la production des ovules. Il s’agit de tumeurs dites germinales et concernent principalement les femmes non-ménopausées.

PUB

Des ballonnements fréquents

Parmi les principaux symptômes précoces, on retrouve des ballonnements fréquents, qui, au fur et à mesure de l’évolution de la maladie, ne cesseront d’augmenter.Pourquoi : "deux phénomènes peuvent expliquer ce symptôme. L’intestin est irrité par la présence de la tumeur dans le pelvis. Et en même temps, l’extension du cancer au niveau du péritoine entraîne la présence d’ascite dans l’abdomen", explique le Pr Graesslin.

Pas de panique : ce symptôme n’est cependant pas systématique et s’il existe, cela n’indique pas automatiquement un cancer de l’ovaire.

Sachez-le : l'association "ballonnements, augmentation du volume abdominal et signes urinaires" survient chez près de la moitié des patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire, et seulement chez une femme sur dix non touchée.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par Florence Massin, journaliste santé et validé par Pr Olivier Graesslin, gynécologue le Mardi 13 Mars 2018 : 13h53
PUB
PUB
A lire aussi
Le cancer de l'ovaire en 3 pointsPublié le 22/12/2008 - 00h00

Relativement peu fréquent, le cancer de l'ovaire se situe au 4e rang des cancers gynécologiques. Souvent, il est découvert tardivement car il se développe lentement et sans symptôme spécifique. C'est alors qu'il peut être de mauvais pronostic, d'où la nécessité d'une surveillance...

Cancer de l'ovairePublié le 13/05/2002 - 00h00

De par sa grande variété, il faudrait plutôt parler "des" cancers de l'ovaire.La collaboration entre la chirurgie et la chimiothérapie est de plus en plus efficace et globalement, sous réserve d'un traitement lourd, on en guérit de plus en plus.

Les signes du cancer du péritoinePublié le 14/05/2018 - 15h43

Le péritoine enveloppe tous les organes de la cavité abdominale.Certains symptômes sont révélateurs du cancer du péritoine.1er signe d'alerteUn abdomen douloureuxQuand s'inquiéterFace à des nausées et des crampes d'estomac inhabituelles.Ou si vous souffrez de douleurs abdominales...

Plus d'articles