6e mois de grossesse

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 24 Juillet 2006 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 14 Avril 2016 : 11h50
-A +A
En un mois, son poids a doublé. Le foetus pèse maintenant 1 kilo et mesure 30 cm. Ca alors, il a le hoquet ! Eh oui, vous avez l'impression qu'il fait partie de vous et en même temps vous réalisez pleinement que ce petit être, capable d'une certaine autonomie, est une personne à part entière. Durant ce dernier trimestre de grossesse, vous prenez clairement conscience que vous allez devenir mère et les questions se bousculent : serai-je une bonne mère ? Serais-je à la hauteur ?, etc.

J'ai envie de fraises...

Même si les envies culinaires des femmes durant leur grossesse sont bien connues, pas question de se laisser aller complètement. L'alimentation doit rester saine et équilibrée afin de ne pas prendre de kilos inutiles. En revanche, pendant une grossesse, les régimes restrictifs sont à proscrire.

À noter : on considère que ces diverses envies soudaines des futures mamans sont psychologiques, traduisant plutôt l'écoute de soi-même et le besoin d'attention.

Les femmes qui ont tendance à prendre trop de poids doivent faire attention. La balance peut-être rééquilibrée à condition de varier au maximum les différents types d'aliments et d'éviter les excès.

Concernant les corps gras : variez les graisses animales et végétales et limitez les graisses cachées (pâtisseries, charcuteries, biscuits, plats industriels). Privilégiez les produits laitiers allégés en matières grasses, limitez les fruits secs et les boissons sucrées.

Aucune catégorie alimentaire ne doit être écartée. Il faut manger de tout en quantités raisonnables (produits laitiers, viandes, poissons, féculents). Et pour assurer d'excellents apports en vitamines (et améliorer le transit intestinal en même temps) : fruits et légumes en bonnes quantités.

Comme tout au long de la grossesse : pas une seule goutte d'alcool !

Enfin, pas de grignotage, mais des apports alimentaires répartis en quatre repas par jour.

Supplémentation en fer

Durant la grossesse, et encore plus particulièrement à partir du 2e trimestre, les besoins en fer sont accrus. Les femmes n'ayant le plus souvent pas de grandes réserves en fer, les carences sont fréquentes et peuvent causer des anémies. C'est pourquoi à l'issue du 4e examen obligatoire du 6e mois de grossesse (parfois bien avant), les médecins prescrivent la plupart du temps une supplémentation en fer. C'est également le cas pour la vitamine B9 (acide folique), la vitamine D et le calcium.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 24 Juillet 2006 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 14 Avril 2016 : 11h50
A lire aussi
Grossesse : ménagez votre dos ! Publié le 02/11/2004 - 00h00

Les femmes enceintes ont très souvent mal au dos. Discrètes au premier trimestre, les douleurs s'intensifient au fur et à mesure que la grossesse avance. Hygiène de vie, postures correctes, bons gestes ou encore médecines douces peuvent vous aider à prévenir et soulager ces désagréments...

Plus d'articles