Test de provocation bronchique [Exploration de l'hyperéactivité bronchique]
Sommaire

En pratique, comment se passe un test de provocation bronchique ?

Le test se déroule comme une EFR standard avec inhalation des produits modificateurs du tonus bronchique. Il est possible que l'inhalation de ce type de produit provoque des symptômes désagréables comme une toux, une sensation de manque d'air, un début de crise d'asthme. A la fin du test, un bronchodilatateur est administré pour faire disparaître en quelques minutes la gêne occasionnée.

Faut-il prendre des précautions particulières avant ou après l'examen ?

Il n'est pas nécessaire d'être à jeun pour cet examen. Il est recommandé de ne pas fumer dans les heures qui précèdent l'examen.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :