Scintigraphie du myocarde [Myocardique ou cardiaque]

Publié le 03 Avril 2002 à 2h00 par Dr Véronique Talma, médecin radiologue
A quoi sert la scintigraphie myocardique ? En pratique, comment se déroule cet examen ? Faut-il prendre des précautions avant ou après l'examen ?

A quoi sert la scintigraphie myocardique ?

Cet examen est utile pour évaluer le fonctionnement cardiaque, c'est-à-dire la contractilité du myocarde des ventricules (muscles du cœur) et la qualité de la perfusion du myocarde par les artères coronaires.

La scintigraphie myocardique se pratique dans le cadre des bilans cardiaques avant l'instauration d'un traitement ou lors de la surveillance après un traitement médical ou chirurgical d'une insuffisance coronarienne (angine de poitrine, infarctus).

En pratique, comment se déroule cet examen ?

Une injection intraveineuse d'un produit faiblement radioactif est réalisée. Ce produit se fixe dans le muscle cardiaque et l'image scintigraphique obtenue permet de visualiser le rayonnement émis par le muscle cardiaque (ou myocarde).

Elle est le plus souvent couplée à une épreuve d'effort. Dans ce cas, les images sont enregistrées au cours de l'effort puis pendant la phase de récupération, enfin au repos.

Faut-il prendre des précautions avant ou après l'examen ?

Le cardiologue peut demander l'arrêt de certains médicaments la veille de l'examen. Il est parfois nécessaire d'être à jeun (selon le traceur radioactif utilisé).

Quelles sont les informations apportées par la scintigraphie myocardique ?

La scintigraphie myocardique renseigne sur la qualité de la perfusion du muscle cardiaque et sur son activité. En cas de défaut de perfusion ou de contraction, la scintigraphie met en évidence des signes de souffrance myocardique. Elle permet aussi une détection non invasive d'un défaut de perfusion ou hypoperfusion du muscle cardiaque chez les patients souffrant d'une douleur angineuse. C'est un examen très sensible, c'est-à-dire que s'il est « normal », il est possible normalité d'exclure l'existence d'une insuffisance coronarienne.

Chez les patients déjà traités, la scintigraphie myocardique permet de détecter de façon précoce, l'existence éventuelle d'une resténose coronaire.

Combien de temps dure l'examen ?

Le temps d'acquisition de ces coupes est d'environ 30 minutes mais l'ensemble de l'examen (incluant les images d'effort et de repos et le temps qui les sépare) s'étend habituellement sur 4 heures. 

Guide: