Résistance à la Protéine C Activée (RPCa) [Facteur V Leiden (FVL)]

Publié par Carole Emile, Pharmacien Biologiste le Vendredi 08 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 15 Janvier 2007 : 01h00
Prélèvement : Prise de sang veineux Bilan : Bilan de thromboses récidivantes
PUB

Quelles sont les précautions particulières à prendre ?

Il est préférable d'être à jeun avant le prélèvement. Penser à signaler d'éventuels traitements en cours car certains médicaments peuvent interférer avec le dosage (traitements anti-coagulants par héparine ou antivitamines K, pilules œstro-progestatives).

PUB
PUB

A quoi sert ce dosage ?

La résistance à la protéine C activée est une anomalie de la coagulation sanguine qui est associée à un risque accru de maladie thrombo-embolique veineuse. Cette anomalie est le plus souvent constitutionnelle (c'est-à-dire transmise de manière héréditaire par l'un des deux parents) et est alors due à un défaut génétique dénommé « mutation facteur V Leiden » (car il a été mis en évidence pour la première fois chez un patient dans la ville de Leiden).Il existe aussi, dans un petit nombre de cas (environ 5 %), des résistances à la protéine C activée acquises, qui ne sont pas associées à la « mutation facteur V Leiden ». La recherche de cette anomalie est utilisée dans l'exploration des maladies de la coagulation aboutissant à une thrombose veineuse.

Guide: 

Publié par Carole Emile, Pharmacien Biologiste le Vendredi 08 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 15 Janvier 2007 : 01h00
PUB
PUB
A lire aussi
Antithrombine Publié le 08/06/2001 - 00h00

Prélèvement : Prise de sang veineux Bilan : Bilan de thromboses récidivantes

Génétique et maladies cardiovasculairesPublié le 28/08/2001 - 00h00

Le siècle qui débute sera celui de l'émergence de la génétique dans la compréhension et la prise en charge des maladies cardiovasculaires. Il est probable que bientôt, on pourra dès le plus jeune âge, en prélevant quelques gouttes de sang ou de salive, déterminer grâce à une véritablecarte à puce génétique si l'on a ou non un surcroît de risque de développer une hypertension artérielle, une hypercholestérolémie, un infarctus du myocarde, une phlébite ou une embolie pulmonaire, un diabète, un cancer du colon, du sein, de l'ovaire… On peut imaginer les implications...

Plus d'articles