Numération plaquettaire [Plaquettes]

Publié le 29 Mars 2002 | Mis à jour le 21 Novembre 2014 par Carole Emile, Pharmacien Biologiste
Prélèvement : Prise de sang veineux Bilans : Bilan d'hémostase - Bilan pré-opératoire - Bilan d'une anémie - Bilan de santé - Bilan d'une fatigue prolongée (asthénie) - Surveillance d'un traitement anti-coagulant - Exploration d'une inflammationVoir aussi: Hémogramme (ou NFS)Formule leucocytaire
PUB

Quelles sont les précautions particulières à prendre ?

Il est préférable d'être à jeun avant le prélèvement.

Penser à signaler toute prise médicamenteuse car de nombreux médicaments peuvent entraîner une baisse du nombre des plaquettes (antibiotiques, héparine, aspirine, quinine...).

A quoi sert le dosage ?

Les plaquettes sont les cellules sanguines qui assurent l'hémostase, c'est-à-dire l'arrêt d'un saignement, quelle qu'en soit son origine.

La numération plaquettaire est habituellement réalisée au cours de la numération formule sanguine (NFS) ou hémogramme, notamment dans le cadre d'un bilan d'hémostase ou d'un bilan général.

La numération plaquettaire est parfois réalisée isolément, par exemple lors de la surveillance d'un traitement dont un effet secondaire peut être d'abaisser les plaquettes (traitement par héparine en particulier).

Guide: 

PUB
Contenus sponsorisés