Lymphangiographie [Lymphographie ; angiographie par voie lymphatique]

Publié le 03 Avril 2002 à 2h00 par Dr Véronique Talma, médecin radiologue
A quoi sert la lymphographie ? En pratique, comment se déroule la lymphographie ? Faut-il prendre des précautions particulières avant ou après l'examen ?

A quoi sert la lymphographie ?

La lymphographie est une radiographie conventionnelle réalisée avec injection d'un produit de contraste et permettant de visualiser les vaisseaux lymphatiques des jambes et les ganglions de l'abdomen et du pelvis.

La lymphographie est indispensable dans le bilan initial ou pour la surveillance d'une maladie de Hodgkin. Elle est également pratiquée pour explorer certaines formes d'œdèmes des jambes, dont l'origine peut être lymphatique.

La lymphographie est un examen de plus en plus rarement réalisé compte tenu des progrès de l'imagerie.

En pratique, comment se déroule la lymphographie ?

L'examen se fait en position allongée sur le dos, sur la table de radiologie. Le radiologue injecte lentement un produit de contraste iodé dans les petits vaisseaux lymphatiques des pieds. Ce produit remonte lentement jusqu'aux ganglions abdomino-pelviens, en suivant la circulation lymphatique.

Pour faciliter le repérage visuel du vaisseau lymphatique avant la ponction, le radiologue injecte du colorant entre deux orteils ; le colorant passe alors dans le réseau lymphatique, qu'il colore. Le cathéter de perfusion, en suivant le tracé colorisé du lymphatique, peut ainsi être mis en place, et le produit iodé est injecté lentement (en moyenne en 3/4 d'heure).

Faut-il prendre des précautions particulières avant ou après l'examen ?

Un nettoyage soigneux des pieds est nécessaire, même si une désinfection est ensuite pratiquée par le médecin, avant l'injection. L'examen se pratique sous anesthésie locale, il est donc indolore mais assez long. Les autres précautions sont comparables à celles liées à l'utilisation d'un produit de contraste.

Quelles sont les informations apportées par la lymphographie ?

Les clichés réalisés lors de l'injection renseignent sur la perméabilité du réseau lymphatique des membres, le nombre et l'aspect des ganglions abdomino-pelviens. Les clichés abdominaux et thoraciques (face et profil) réalisés le lendemain permettent d'étudier les ganglions lombaires et para-aortiques.

Combien de temps dure l'examen ?

L'examen lymphatique se pratique sur deux jours.

  • Le premier jour l'injection est réalisée, et les premiers clichés radiographiques (jambes et abdomen) sont pris ; cela nécessite 2 à 3 heures selon les patients.
  • Le deuxième jour, quelques clichés complémentaires de l'abdomen et du thorax sont pratiqués ; cela dure environ 1/2 heure.

L'examen ne nécessite pas une hospitalisation. Le patient rentre chez lui et revient le lendemain pour les clichés complémentaires.

Guide: