Immunoglobulines sériques (dosage spécifique des) [IgG ; IgM ; IgA]
Prélèvement : Prise de sang veineux Bilans : Bilan biologique d'une immunodépression - Bilan évolutif d'une infection à VIH - Bilan biologique d'un déficit immunitaire - Bilan d'un zona
Sommaire

Quelles sont les valeurs normales ?

Elles peuvent varier légèrement selon la technique utilisée. A titre indicatif :

  • Immunoglobulines G (IgG) : 8 à 18 g/l
  • Immunoglobulines A (IgA) : 0,9 à 4,50 g/l
  • Immunoglobulines M (IgM) : 0,6 à 2,50 g/l

Comment est interprété le résultat ?

  • Une diminution d'une ou de toutes les classes d'immunoglobulines traduit un déficit de l'immunité humorale (c'est-à-dire l'immunité conférée par les anticorps). Ce déficit peut être congénital (rare) ou acquis, notamment en cas d'hémopathie maligne, d'infection virale (rougeole, rubéole, herpès, cytomégalovirus...), de maladie rhumatismale (certaines polyarthrites rhumatoïdes, lupus érythémateux systémique...) ou de maladie inflammatoire digestive. Un tel déficit peut favoriser le développement d'infections car l'organisme se défend alors moins bien contre les microbes.
  • Une augmentation du taux d'une ou de toutes les classes d'immunoglobulines traduit une activation du système immunitaire. Celle-ci peut refléter une infection (de très nombreuses infections s'accompagnent d'une augmentation des immunoglobulines, notamment les infections pulmonaires ou certaines infections parasitaires comme le paludisme), les vascularites, certains cancers et hémopathies malignes.
  • Au cours du sida, l'élévation des IgA en cas d'infection est plutôt de mauvais pronostic.
  • Au cours des cirrhoses alcooliques, l'augmentation des IgA traduit aussi une évolution défavorable de la fonction hépatique.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :