Glycémie post-prandiale [GPP]

Glycémie post-prandiale [GPP], Quelles sont les précautions particulières à prendre ? A quoi sert ce dosage ? Quelles sont les valeurs normales ?

Quelles sont les précautions particulières à prendre ?

Le prélèvement est effectué entre 1h30 et 2 heures après le début d'un repas, qui doit être « habituel ». Attention toutefois, certains médecins prescrivent des glycémies post-prandiales dites « tardives », par exemple à 17 heures ou à 19 heures.

A quoi sert ce dosage ?

Le dosage de la glycémie mesure le taux de sucre ou glucose dans le sang. Après un repas, il s'élève normalement pendant une période n'excédant pas 2 à 3 heures. Au cours du diabète, maladie caractérisée par une augmentation du taux de sucre dans le sang, l'hyperglycémie peut être permanente ou préférentiellement post-prandiale (à la suite d'un repas), d'oû l'intérêt de doser la glycémie après les repas.

Ce dosage est surtout utilisé pour la surveillance des patients diabétiques, car c'est un paramètre important du contrôle glycémique global.

Quelles sont les valeurs normales ?

Chez un adulte, la GPP est inférieure à 7,8 mmol/l (1,40 g/l).

Comment est interprété le résultat ?

Chez les personnes diabétiques, la montée de la glycémie post-prandiale est plus intense et plus prolongée que chez les sujets non diabétiques. La valeur de la GPP chez les diabétiques permet d'apprécier l'influence des repas sur la contrôle global de la glycémie.

C'est un bon indice général de l'équilibre ou du déséquilibre du diabète, qui aide à adapter les traitements.

Guide: 

Source :