Erythème fessier

La plupart des nourrissons développent, à un moment ou à un autre, des plaques rougeâtres sur les fesses, caractéristiques de l'érythème fessier.

Plusieurs facteurs concourent au développement de cette affection, qui est, en général, sans conséquence si elle est traitée adéquatement.

Publicité

Erythème fessier : Comprendre

L'érythème fessier se manifeste de différentes façons :

  • plaques rougessuperficielles (dans sa forme la plus bénigne) ;
  • rougeursdans les replis de gras des fesses du bébé (cas plus graves) ;
  • apparition de lésions et de plaies qui donnent aux fesses une apparence "meurtrie" (en l'absence de traitement) ;
  • apparition de ##14178/cellulite/##, inflammation qui donne à la peau un aspect capitonné, comme une peau d'orange (cas extrêmes) ;
  • lésions (satellites) situées autour des plaques principales et présence de plaques blanchâtres dans la bouche - sur et sous la langue, à l'intérieur des joues et sur le palais (en présence de champignons).

Erythème fessier : Causes

  • Mycoses (champignons) et érythème fessier :

    elles sont les grandes responsables de l'apparition de l'érythème fessier chez les nourrissons.

  • Bactéries et érythème fessier :

    très souvent une bactérie, telle que le staphylocoque ou le streptocoque, intervient aussi dans le développement de l'érythème fessier du nourrisson.

  • Ammoniaque et érythème fessier :

    la peau du nouveau-né peut s'infecter au contact de l'ammoniaque contenu dans l'urine.

  • Humidité et érythème fessier :

    soumise à l'humidité, la peau se ramollit et devient plus sujette à la formation de champignons.

Guide: 

Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 25 Juin 2012 : 12h12
Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001
PUB
PUB