Bilan et surveillance biologique d'une maladie cardiaque (infarctus)
Mots clés : Santé, Check up, Examen de santé
Sommaire

Quels sont les examens demandés pour un bilan cardiaque ?

SGOT (ASAT) : L'augmentation des ASAT dans le sang signe une cytolyse, c'est-à-dire une destruction cellulaire. La concentration sanguine des SGOT s'élève notamment au cours de l'infarctus du myocarde.CPK et CPK MB : C'est l'enzyme essentielle du métabolisme du muscle. Elle existe dans l'organisme sous plusieurs formes dont une dénommée CK-MB est plus spécifique du muscle cardiaque. Le dosage de la CK associé à la CK-MB sert au diagnostic et au suivi de l'infarctus du myocarde. L'élévation de la CK dans le sang fait d'ailleurs partie des critères diagnostiques de l'infarctus du myocarde.LDH : Son dosage est un des paramètre du diagnostic et du suivi d'un infarctus du myocarde. Elle s'élève environ un jour après le début de la douleur, est maximale au deuxième jour et se normalise après le sixième jour.Troponine T, Troponime I : Les troponines I et T sont deux formes de protéines présentes quasi-exclusivement dans le muscle cardiaque. Au cours d'un infarctus du myocarde, leurs taux s'élèvent 4 à 6 heures après le début de la douleur, est maximum environ 12 heures plus tard et reviennent à la normale après une dizaine de jours. Myoglobine : La myoglobine est une protéine présente dans les muscles, où elle participe à leur oxygénation. Son dosage aide à affirmer ou à infirmer précocement un infarctus du myocarde. Il est aussi utile pour surveiller l'efficacité d'un traitement dit « thrombolytique », (visant à dissoudre le caillot ou thrombus qui obstrue une artère coronaire), un des traitements possibles de l'infarctus du myocarde.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :