L'accueil des personnes handicapées à l'hôpital

Améliorer l'accueil des personnes handicapées à l'hôpital passe par une approche individualisée. Encore faut-il bien connaître la personne handicapée, au moment où elle arrive à l'hôpital, voire quelques jours avant afin de préparer sa venue.

PUB

Une fiche de liaison - à remplir par la personne handicapée, les parents ou l'entourage - permet de récupérer toutes les informations utiles pour un accueil personnalisé : comment dormez-vous ? Quel type de lit ? Avez-vous peur du noir ? Faut-il prévoir une lumière allumée la nuit ? La présence d'un parent est-elle indispensable ? Si vous ne pouvez pas parler, par quels signes exprimez-vous la douleur ?... Un exemple de fiche de liaison est disponible sur le site de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris.

L'accueil des enfants handicapés

Il existe deux grandes catégories de structures d'accueil en faveur des enfants handicapés.

  • Les établissements d'éducation spéciale : Les établissements d'éducation spéciale pour enfants déficients intellectuels - plus connus sous l'appellation d'institut médico-éducatif (IME) - peuvent associer sur un même lieu un institut médico-pédagogique (IMP), pour la tranche des enfants de 3 à 14 ans, et un institut médico-professionnel (IMPro) pour les adolescents de plus de 14 ans. Les centres d'accueil familial spécialisés accueillent des enfants ou adolescents handicapés qui ne peuvent demeurer dans leur famille. Ils peuvent être créés et gérés par des centres médico-psycho-pédagogiques (CMPP), des centres d'action médico-sociale précoce (CAMSP) ou des IME.
  • Les services à domicile ou ambulatoires : Les services d'éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD) interviennent au domicile des enfants et adolescents handicapés, mais aussi dans les crèches, les établissements scolaires ordinaires ou les placements familiaux.

Pour en savoir plus sur l'accueil des enfants handicapées en établissement

L'accueil des adultes

L'accueil des adultes handicapés se fait dans les différents services de l'hôpital en fonction de leur handicap. A la suite d'un séjour hospitalier, la personne handicapée peut être orientée dans un établissement spécialisé. Cette orientation se fait sur décision de la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Il existe différents types de structures d'accueil selon la nature du handicap et le degré d'autonomie de la personne concernée. Lorsque la vie en milieu ordinaire s'avère difficile - de manière durable ou provisoire -, il est possible de bénéficier d'une prise en charge ou d'un accompagnement spécialisé par un établissement médico-social, avec ou sans hébergement. L'objectif principal de ces structures est de développer l'autonomie des personnes handicapées, tout en leur apportant un épanouissement par la pratique d'une activité professionnelle - lorsqu'elle est possible - et par celle d'activités de loisirs, sportives et/ou culturelles.

Il existe deux types d'équipements médicosociaux en faveur des adultes handicapés :

Les établissements de travail protégé :

On distingue plusieurs catégories :

  • les établissements et services d'aide par le travail (ex CAT) et les entreprises adaptées (ex ateliers protégés),
  • les établissements et services de réinsertion professionnelle.
  • Les établissements d'hébergement : à temps complet : les foyers occupationnels, les foyers à double tarification et les maisons d'accueil spécialisées, qui accueillent les personnes souffrant des handicaps les plus lourds, le soir et les week-ends : les foyers d'hébergement, qui accueillent les personnes handicapées travaillant dans la journée au sein d'une structure de travail protégé.

Pour en savoir plus sur les établissements pour personnes adultes handicapées

Guide: 

Publié le 17 Janvier 2008 | Mis à jour le 14 Mai 2013
Auteur(s) : Hopital.fr
PUB
PUB

Contenus sponsorisés