Péricardite

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 16 Avril 2003 : 02h00
Mis à jour le Lundi 16 Septembre 2013 : 14h39
-A +A

La péricardite est une inflammation du péricarde, enveloppe entourant le coeur.

La péricardite est une des causes de douleurs thoraciques les moins connues.

Pourtant, elle se distingue par son origine virale (tout comme une simple grippe) et peut, soit guérir spontanément, soit conduire à un état de choc.

Une maladie particulière, mais pas si rare.


Péricardite : Causes

Le péricarde est une enveloppe qui entoure le coeur, un peu comme le péritoine entoure les organes intra-abdominaux.

L'inflammation de cette enveloppe est appelée péricardite.

Elle est généralement causée par un virus et touche les sujets jeunes, souvent les adolescents.

Les autres causes (tuberculose, infection bactérienne, infarctus du myocarde, chirurgie cardiaque, insuffisance rénale, maladie auto-immune...) sont plus rares.

Péricardite : Conseils pratiques

Même chez une personne jeune ou un adolescent, une douleur thoracique est à prendre au sérieux.

Il peut s'agir d'une péricardite ou d'une dissection de l'aorte.

La péricardite est en général virale et bénigne, mais peut parfois évoluer vers un état de choc.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 16 Avril 2003 : 02h00
Mis à jour le Lundi 16 Septembre 2013 : 14h39
Source : www.besancon-cardio.net, site du service de cardiologie du C.H.U de Besançon.
A lire aussi
Grossesse extra-utérine : y penser toujours Publié le 14/05/2001 - 00h00

Dans les milieux chirurgicaux circule une boutade qui dit que "toute femme en âge de procréer ayant des douleurs abdominales ou des saignements est suspecte de grossesse extra-utérine (GEU) jusqu'à preuve du contraire ". Cela peut paraître bien excessif, mais il s'agit de diagnostiquer...

Rupture d'anévrysme - anévrysme de l'aorte Publié le 05/08/2002 - 00h00

La rupture d'un anévrysme de l'aorte abdominale est tellement grave (comprenez "mortel"), qu'il vaut mieux dépister l'anévrysme avant qu'il ne se manifeste, afin de pouvoir le surveiller, et au besoin l'opérer "tranquillement".

Plus d'articles