Laits infantiles et aliments de suite

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 21 Février 2005 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 03 Août 2012 : 09h37
Laits infantiles, lait 1er âge, 2e âge ou même 3e âge, préparation pour nourrisson, lait de suiteou lait de croissance, lait sans lactose, anti-régurgitations, hypoallergéniques... Comment s'y retrouver ? Explications détaillées.
PUB

Il existe trois catégories de laits infantiles, correspondant à trois périodes précises

  • Lait premier âge (préparation pour nourrissons) : la naissance à 4 ou mieux 6 mois, période d'alimentation lactée exclusive, à défaut d'allaitement maternel.

  • Lait deuxième âge (préparation de suite) : période de transition correspondant au début de la diversification alimentaire, c'est-à-dire à l'introduction d'aliments autres que le lait, de 4-6 mois à 9-12 mois.

  • Lait de croissance (lait 3e âge) : de un à trois ans, période où l'alimentation est diversifiée et pratiquement de type adulte.
PUB

Le lait 1er âge

On distingue trois types de lait 1er âge en fonction de la nature des protéines :

  • les préparations à base de protéines de lait de vache ;

  • les laits hypoallergéniques : à base d'hydrolysats partiels de protéines, proposés dès la naissance aux nouveau-nés à risque d'allergie et parfois en complément transitoire lors de l'initiation de l'allaitement maternel ;

  • les préparations à base de protéines de soja, dont les indications sont limitées, comme par exemple à l'allergie aux protéines de lait de vache ou à la ré-alimentation en cas de certaines diarrhées sévères du grand enfant

Certains laits 1er âge ont des indications spécifiques :

  • laits pour enfant de faible poids de naissance, adaptés à la physiologie digestive du prématuré et au besoin de rattrapage de croissance des enfants de moins de 2,2 kg à la naissance ;

  • laits fermentés, indiqués dans la correction de troubles digestifs mineurs ;

  • laits épaissis ou « AR » (anti-régurgitation), dans lesquels amidon et farine de caroube augmentent la viscosité du lait et diminuent la fréquence et le volume des régurgitations ;

  • laits sans lactose, indiqués en cas d'intolérance au lactose ou lors de la ré-alimentation de certaines diarrhées aiguës prolongées ;

  • hydrolysats extensifs de protéines, sans lactose et contenant des protéines ayant subi une hydrolyse poussée, aux indications très précises : allergie aux protéines du lait de vache, diarrhées, malabsorption, syndrome du grêle court, mucoviscidose.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 21 Février 2005 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 03 Août 2012 : 09h37
A lire aussi
Bébés : un lait infantile pour chaque âgePublié le 07/03/2016 - 11h13

Le lait maternel est le plus adapté aux bébés mais il n’est pas toujours possible d’allaiter pour une maman. Pour l’alimentation au biberon, entre les laits premier âge, deuxième âge ou de croissance, comment choisir le bon lait infantile, et à quel âge changer ?

Allergie au lait de vache : diagnostic et prise en chargePublié le 11/04/2005 - 00h00

L'allergie aux protéines du lait de vache est la plus fréquente des allergies alimentaires. Elle toucherait 2 à 3% des enfants de moins d'un an, mais reste sous-diagnostiquée, car parfois difficile à diagnostiquer. Elle survient dès la naissance ou au moment du sevrage, persiste pendant les...

Bébé : quel est le bon lait ?Publié le 14/11/2011 - 10h31

Le lait de sa maman, en priorité. Mais lorsque, pour différentes raisons physiques ou psychologiques, celui-ci est ou devient absent, votre pédiatre va prescrire un lait infantile. Ils sont légion. Comment s'y reconnaître ?

Plus d'articles