Calculs rénaux et colique néphrétique

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 11 Avril 2013 : 11h24

Un calcul rénal résulte de la formation de cristaux de sels et de minéraux dans l'urine. En adhérant les uns aux autres, ces cristaux peuvent former, dans les reins ou les voies urinaires, une pierre (calcul) d'une grosseur allant de la taille d'un grain de sable à celle d'une balle de golf.

PUB

Calculs rénaux et colique néphrétique : Comprendre

  • Les calculsrénaux sont composés, dans la plupart des cas, d'oxalate de calcium (type de sel contenu dans certains aliments) ou d'acide urique (déchet de la décomposition des protéines dans l'organisme) dans une moindre proportion.

  • Les calculs rénaux peuvent récidiver chez les personnes qui en ont faits une première fois, surtout si certains facteurs, comme l'alimentation et l'hydratation, n'ont pas été modifiés.

  • De plus, une personne dont un parent a déjà eu des calculs rénaux court plus de risques d'en souffrir elle-même.

  • Les hommes en sont deux fois plus atteints que les femmes.

  • Il est possible d'avoir des calculs rénaux sans en soupçonner l'existence. Les plus petits peuvent traverser l'appareil urinaire et être expulsés dans les urines sans qu'on s'en rende compte. Par contre, lorsqu'un calcul plus gros entreprend sa migration dans les voies urinaires, des symptômes caractéristiques surviennent. Cet épisode est appelé "crise de colique néphrétique".

Les symptômes de la crise de colique néphrétique sont les suivants :

  • douleur atroce prenant naissance au niveau des reins (sous les côtes du dos) et qui irradie vers les organes génitaux et les cuisses ;

  • douleur qui peut durer quelques minutes ou quelques heures, selon le temps d'expulsion du calcul, avec des périodes de répit ;

  • possibilité de nausées et de vomissements ;

  • frissons, fièvre ;

  • fréquence anormalement élevée d'urines peu abondantes. Cet effet indésirable est dû au fait que le calcul bloque partiellement l'écoulement de l'urine ;

  • présence de sang dans l'urine.
PUB

Calculs rénaux et colique néphrétique : Causes

Quelles sont les causes possibles des calculs rénaux ?

  • Surconsommation d'aliments qui contiennent trop d'oxalate de calcium ou d'acide urique : elle favorise la formation de cristaux chez les personnes prédisposées.

  • Trop faible consommation d'eau et d'autres liquides : l'absorption de quantités insuffisantes d'eau ne permet pas de diluer les urines et de prévenir la cristallisation des sels et des minéraux.

  • Anomalies métaboliques : certaines de ces anomalies incitent l'organisme à fabriquer des cristaux.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 11 Avril 2013 : 11h24
Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001.
A lire aussi
Calculs urinaires : quelle alimentation anti-calculs ?Publié le 14/09/2012 - 09h09

Les calculs urinaires, des cristallisations ou cailloux qui se forment dans les voies urinaires et qui peuvent provoquer des crises douloureuses brutales et intenses (coliques néphrétiques), peuvent être prévenus en mangeant mieux et en buvant beaucoup.Voici les grandes règles diététiques qui...

Savez-vous éviter les calculs rénaux ?Publié le 11/02/2013 - 11h55

Les calculs rénaux, ou lithiases, sont des cristallisations très fréquentes qui sont susceptibles de descendre dans les voies urinaires et de provoquer de violentes douleurs, les coliques néphrétiques. Un Français sur dix environ est concerné !Certains réflexes à mettre en pratique au...

Plus d'articles