Bébé régurgite

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 04 Janvier 2005 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 22 Avril 2015 : 17h47
-A +A
C'est grave docteur ? Après une tétée, le contenu de l'estomac tend à remonter dans l'oesophage vers la bouche, chez près d'un nourrisson sur deux. Ces régurgitations sont physiologiques et indolores. Elles sont dues à l'immaturité du tube digestif.

Les régurgitations des bébés : physiologiques, indolores et passagères

Après leur rot, nombre de bébés rejettent un peu du liquide qu'ils viennent de boire. En quantité, il s'agit généralement de l'équivalent d'une cuillère à soupe, parfois un peu plus. A la différence des vomissements, les régurgitations du nourrisson surviennent sans effort. Il faut savoir qu'elles n'entravent pas le bon développement du bébé et qu'elles disparaissent le plus souvent naturellement et complètement à l'âge de la marche, vers 12-18 mois.

Toutefois, si les régurgitations sont très importantes, très souvent répétées et/ou à distance des repas, il est possible que bébé souffre d'un reflux gastro-œsophagien (RGO). Il s'agit alors d'un dysfonctionnement de la zone de jonction entre l'estomac et œsophage qui nécessite de consulter afin de mettre en place un traitement approprié.

Conseils pratiques contre les régurgitations de bébé

  • Sur les conseils de votre médecin ou de votre pharmacien, épaississez l'alimentation de votre bébé en utilisant un lait pré-épaissi anti-régurgitation.
  • Evitez les repas trop abondants, les tétées rapides (pas de tétines à grande vitesse) ou trop longues.
  • Fractionnez les repas sans diminuer la quantité.
  • Lors des tétées, n'inclinez pas trop l'enfant.
  • Faites-lui prendre ses repas dans une ambiance calme et douce.
  • Ne le couchez pas tout de suite après le repas.
  • Bannissez tout tabagisme passif car il majore les épisodes de reflux.
  • Evitez les jus de fruits (notamment les jus d'orange).
  • Ne lui mettez pas de vêtements serrés.
  • Comme tous les nourrissons, votre enfant doit être couché sur le dos.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 04 Janvier 2005 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 22 Avril 2015 : 17h47
A lire aussi
Pleurs du nourrisson : faut-il laisser bébé pleurer ? Publié le 26/02/2016 - 11h58

Si l’on sait de façon théorique qu’un bébé pleure, ce n’est pas pareil de l’expérimenter ! Beaucoup de parents se trouvent démunis devant les pleurs de leur nourrisson, notamment quand ses besoins physiologiques sont déjà comblés. Par crainte de passer à côté d’une cause...

Coliques du nourrisson : savoir repérer les symptômes Publié le 28/09/2016 - 21h24

Les coliques du nourrisson sont réputées pour être responsables de douleurs abdominales accompagnées de crises de pleurs difficiles à calmer chez le bébé. Pourtant, tous les pleurs ressentis comme excessifs ne sont pas nécessairement des coliques du nourrisson, et à l’inverse, beaucoup de...

D'octobre à mars : attention à la bronchiolite ! Publié le 10/02/2014 - 07h37

Chaque année, la bronchiolite touche en France près d'un tiers des enfants de moins de deux ans. Infection agressive des voies respiratoires, et plus précisément des petites bronches appelées bronchioles, elle est virale et le plus souvent provoquée par le virus respiratoire syncytial (VRS)....

Plus d'articles