Après l'accouchement : les suites de couches

Publié par Dr Renaud Guichard, chirurgien le Mercredi 19 Mai 2004 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 16 Avril 2015 : 14h34
-A +A

Voilà, c'est fait, pour le plus grand des bonheurs. Vous avez (enfin) accouché, et votre séjour à la maternité s'achève. Après toute cette sollicitude du corps médical et du personnel de la maternité, vous vous sentez un peu abandonnée à l'idée de rentrer chez vous avec votre famille. Quelques conseils pour ne pas angoisser à l'avance.

Vous saignez

Après l'accouchement, il persiste toujours des saignements par le vagin appelés « lochies ». C'est tout à fait normal, mais il faut les surveiller. Ils deviennent de plus en plus clairs et rosés, puis disparaissent en général en trois semaines environ. Leur persistance au-delà, ou leur mauvaise odeur, ne sont pas normales et doivent conduire à consulter.

Vous avez encore des douleurs

Il est normal que des douleurs utérines persistent pendant dix à quinze jours, mais elles deviennent minimes après une semaine. En cas d'allaitement, les douleurs sont augmentées les premiers jours car l'allaitement favorise les contractions de l'utérus afin qu'il se nettoie complètement après l'accouchement en éjectant les débris résiduels. Au-delà d'une dizaine de jours, elles doivent cependant disparaître. Si elles persistent, il faut le signaler.

Guide: 

Publié par Dr Renaud Guichard, chirurgien le Mercredi 19 Mai 2004 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 16 Avril 2015 : 14h34
A lire aussi
Que se passe t-il après l'accouchement ? Publié le 21/05/2001 - 00h00

On appelle "suites de couches" la période qui suit l'accouchement et qui dure jusqu'au retour des règles. C'est une période délicate à vivre pour la jeune maman dont le corps doit faire face à d'importants bouleversements anatomiques et hormonaux. C'est pourquoi fatigue et moments de déprime...

Les méthodes naturelles de contraception Publié le 14/08/2001 - 00h00

La contraception orale reste la première méthode de contraception en France car elle est efficace, simple d'utilisation et généralement bien tolérée. Cependant, le choix de la patiente ou son histoire médicale peut faire proposer d'autres méthodes. L'efficacité de chaque méthode est...

Plus d'articles