• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    10 avis
  • Commentaires (0)

Guide anti-moustiques en dix points clés

Guide anti-moustiques en dix points clés

Les produits anti-moustiques ne sont pas anodins. Certains sont déconseillés chez la femme enceinte ou chez les jeunes enfants. Crème solaire et produit anti-moustiques ne font pas bon ménage. En plus de savoir choisir un répulsif efficace, il est toujours intéressant de disposer de quelques informations pratiques.

Dix conseils pratiques

1) Le temps d'action d'un produit anti-moustique  est un facteur très important. On peut par exemple considérer que tous les répulsifs sont efficaces, mais certains ne le sont que durant une ou deux minutes, tandis que d'autres ont une action de plus de 8 heures. Ainsi, l'efficacité d'un répulsif se juge à la durée de son action répulsive sur les moustiques.

2) Les produits anti-moustiques efficaces sont ceux qui contiennent les plus fortes concentrations des principes actifs suivants : DEET, IR3535, le KBR3023 et le PMBRBO. Les produits recommandés sont donc ceux-ci : Repel Insect®, Cinq sur cinq®, Insect Ecran®, King®, Moustidose®, Moustifluid®, Pyrel®, Centaura®, etc. La plupart d'entre eux se déclinent en plusieurs versions : crème, spray, gel, enfants, adultes, visage, mains, etc. 

3) Les huiles essentielles et la citronnelle sont peu efficaces contre les moustiques car de durée d'action très courte. Quant aux bracelets imprégnés et autres dispositifs ultrasonores, ils sont déconseillés.

4) L'application simultanée de crème solaire et d'un anti-moustiques diminue considérablement l'efficacité des deux produits. La seule solution est de commencer par l'écran solaire et de le laisser pénétrer pendant une vingtaine de minutes puis d'appliquer seulement ensuite le répulsif.

5) C'est précisément pourquoi les produits anti-moustiques contenant à la fois des protections solaires et des agents répulsifs sont déconseillés et quasiment inexistants sur le marché.

6) La quantité d'anti-moustiques appliquée est un critère majeur influençant l'efficacité du produit : moins on en met, plus l'efficacité est faible.

7) Ne pas pulvériser un spray anti-moustique sur le visage car les produits sont toxiques à l'inhalation. Pulvériser sur les mains puis appliquer sur le visage.

8) Quel que soit le répulsif, il faut éviter les lèvres, la bouche, les autres muqueuses et les yeux.

9) Jamais d'anti-moustiques sur le corps d'un enfant de moins de 3 mois. Il faut le protéger à l'aide d'une moustiquaire.

10) Les produits à employer pour imprégner les vêtements et les moustiquaires sont à base de perméthrine, sous forme de spray ou d’imprégnant par trempage. Après trempage de la moustiquaire, la rémanence du produit varie de un à trois mois et ne résiste généralement pas à plus de trois lavages. Il existe des moustiquaires imprégnées industriellement, dont certaines à longue durée d’efficacité, résistantes à des lavages successifs.

Mis à jour par Isabelle Eustache le 10/07/2015
Créé initialement par Isabelle Eustache le 31/07/2006

Sources : " Le guide Santé voyage ", Daniel Camus et Emmanuel Dutoit, Éditions Pasteur. Institut de veille sanitaire (InVS), Recommandations sanitaires pour les voyageurs, 2015, BEH n°21-22, 9 juin 2015.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
article
636
Piqure d'insectes
Guide anti-moustiques en dix points clés
Les produits anti-moustiques ne sont pas anodins. Certains sont déconseillés chez la femme enceinte ou chez les jeunes enfants. Crème solaire et produit anti-moustiques ne font pas bon ménage. En plus de savoir choisir un répulsif efficace, il est toujours intéressant de disposer de quelques informations pratiques.
http://www.e-sante.fr/guide-anti-moustiques-en-dix-points-cles/actualite/1246
2006-07-31 02:00:00
http://www.e-sante.fr/sites/default/files/images_articles/moustique_1.jpg

en savoir plus