De l'art d'appliquer l'autobronzant

Publié par Muriel Luypaert, journaliste beauté le Mardi 05 Septembre 2006 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 15 Avril 2011 : 17h15
-A +A
Produit miracle pour arborer une peau bronzée, l' autobronzant peut être utilisé à volonté tout au long de l'année. Encore faut-il savoir bien l'appliquer : petit guide à l'attention des débutantes.

L'autobronzant, le chouchou des dermatos...

Produit chouchou des dermatologues, l'autobronzant a tout pour plaire. Et pour cause : il permet de se créer un teint hâlé en quelques heures et ce sans aucun danger pour la peau (à la différence des UV, faut-il le rappeler ?).

Fi des produits d'ancienne génération, dont les couleurs tiraient vers l'orange et dont l'application nécessitait un extrême doigté : les autobronzants actuels se déclinent en de multiples textures (gel, crème, lingette, mousse) et existent en divers dosages (concentrations légères pour les peaux claires et plus soutenues pour les peaux mates).

Actuellement, il est donc rare de faire des « ratés » en appliquant son autobronzant, surtout si l'on a pris soin de s'en enduire dans les règles de l'art.

Les règles de l'art de l'application d'un autobronzant

L'idéal est de commencer par un gommage de la peau. Ce geste permettra d'obtenir un hâle plus uniforme en empêchant les cellules mortes et autres aspérités de retenir du produit et de créer ainsi des zones plus colorées.

Après avoir pris une douche, séchez la peau et appliquez un soin hydratant.

Patientez quelques minutes, le temps que la peau ait bien absorbé le soin, et enduisez ensuite le corps d'autobronzant en commençant toujours par les pieds et en remontant vers le cou. N'ajoutez pas de produit en cours d'utilisation et lavez-vous soigneusement les mains dès que l'application d'autobronzant est terminée (sous peine de vous retrouver dotée de menottes orangées !).

Afin d'éviter que la peau ne retienne trop de produit autobronzant au niveau des zones rugueuses (genoux, coudes, talons, chevilles), passez un gant de toilette humide sur ces endroits immédiatement après l'application.

Guide: 

Publié par Muriel Luypaert, journaliste beauté le Mardi 05 Septembre 2006 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 15 Avril 2011 : 17h15