A cause d’un “space cake”, toute sa famille se retrouve à l’hôpital

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Vendredi 23 Février 2018 : 13h20

A Thiais (Val-de-Marne), un repas de famille s'est terminé à l'hôpital. La cause ? Une intoxication au cannabis due à un "space cake". 

© Istock

Un repas de famille a viré au bad trip à cause d'un "space cake" consommé en dessert. Le 18 février, ce dessert un peu spécial a envoyé une mère ainsi que ses trois filles de 29, 26 et 20 ans à l'hôpital de Thiais (Val-de-Marne). Leur invité de 18 ans a joué au "meilleur pâtissier" en préparant un gâteau fait maison. Le souci, c'est qu'il a décidé d'ajouter un ingrédient secret : le cannabis.

Une heure après la fin du repas, toute la famille commence à ressentir des vertiges, des douleurs abdominales et des vomissements. Paniquée, l'une des trois filles contacte les pompiers. Immédiatement, la famille est transportée à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre. Mais vu leur état, deux des filles sont transférées à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil.

Un dessert qui ne passe pas

Il ne faudra pas longtemps aux médecins pour comprendre que cette intoxication alimentaire est causée par l'ingestion de stupéfiants. Naturellement, ils préviennent la police.

Après les interrogatoires de la famille, les policiers comprennent que la drogue vient du gâteau fait maison. Assez vite, le jeune homme avoue sa culpabilité dans l'affaire du space cake. Il précise qu'il a ajouté pour 80 euros de cannabis... soit l'équivalent de 30 joints, comme l'explique France Bleu Paris.

Toute la petite famille s'en est sortie après une nuit à l'hôpital, où tous ont attendu que les effets se dissipent. Les policiers ont ouvert une procédure judiciaire pour usage de stupéfiants. Ils comptent convoquer la mère et ses filles ainsi que le pâtissier en herbe pour obtenir des explications. Et notamment savoir si les femmes étaient au courant pour le cannabis.

PUB

Fumer et manger : pas les mêmes effets

Lorsque vous fumez un joint de cannabis, les effets sont rapides. Entre 30 secondes et 10 minutes suffisent pour que le cerveau et le système nerveux soient touchés et que les effets soient ressentis.

Mais en ce qui concerne l'ingestion de cannabis par le biais d'un space cake, c'est une autre histoire. En effet, chaque bouchée passe par l'estomac où la drogue conduit à la formation d'une molécule (11-OH-THC) qui peut se déplacer jusqu'au cerveau.

Elle va passer également par le système sanguin pour toucher le système nerveux. Il faudra alors entre 30 minutes et 2 heures pour que les effets se fassent ressentir. Il faut donc éviter de manger plusieurs bouchées de spaces cakes car les effets risquent de s'accumuler.

A lire aussi
Ados : ils boivent trop !Publié le 29/12/2010 - 09h49

Nous, les adultes, buvons moins, 10 litres d'alcool pur par an et par habitant, contre 17,7 litres en 1961. Mais nos jeunes ont pris la relève. Ils s’alcoolisent de plus en plus tôt, moins régulièrement, mais dans des quantités plus importantes. S’il rentre complètement saoul, faut-il...

Cannabis : l’impact sur la santé des jeunesPublié le 28/04/2016 - 11h00

Le cannabis est une plante psychotrope qui, consommée sous forme d’herbe (marijuana) ou de résine (haschich, shit) peut être délétère sur le cerveau de 5 à 10% des jeunes consommateurs. Explications.

Pétard ! Il fume du cannabisPublié le 09/07/2007 - 00h00

Substance illicite la plus consommée en France, le cannabis peut sembler banal. Et pourtant ses effets ne sont pas à négliger : changements d'humeur, résultats scolaires en baisse, accidents de la route… Attention, danger !

Plus d'articles