6 choses qui bloquent votre sexualité mesdames !

Publié par Psychonet Production le Mardi 08 Janvier 2002 : 01h00
Mis à jour par Rédaction E-sante.fr le Mardi 25 Juillet 2017 : 14h52

Un certain nombre de troubles de la sexualité féminine concernent des problèmes physiques (douleurs, malformations…). Cependant, les blocages qui entravent l'épanouissement personnel et une vie sexuelle équilibrée sont le plus souvent de nature psychologique. Explications.

© Istock

L'absence d'orgasme

L'absence d'orgasme ou «anorgasmie» implique que la femme ne parvient pas au plaisir durant l'acte sexuel, même si elle peut connaître des phases d'excitation.

On distingue les cas suivants :

  • anorgasmie primaire (la femme n'est jamais parvenue à l'orgasme),
  • orgasme clitoridien et non vaginal (la femme parvient à un orgasme partiel),
  • anorgasmie secondaire (la femme n'y parvient plus suite à un deuil, un traumatisme ou un accouchement douloureux).

 

Le traitement de ce trouble passe généralement par un suivi thérapeutique avec un sexologue ou un professionnel de la psychologie.

 

Celui-ci s'intéresse soit :

  • aux blocages psychologiques personnels de la patiente (peur de se laisser aller, culpabilité face au plaisir…),
  • aux problèmes relationnels (manque de communication avec le mari, méconnaissance du plaisir féminin…), les deux facteurs pouvant se combiner.

Le traitement personnel de troubles primaires : Il vise à dépasser ses inhibitions et ses phobies par une auto-stimulation.

Le traitement relationnel : Il repose sur des exercices en couple : retrouver la séduction, pratiquer des activités ludiques, érotiser son partenaire et son corps, préliminaires.

L'absence d'excitation (frigidité)

Touchant environ 10 % de la population féminine, la frigidité désigne une absence totale de désir et de plaisir lors des rapports sexuels.

Rarement d'origine physiologique (sauf si le trouble est lié à des problèmes hormonaux, à une malformation organique, ou à la prise de certains médicaments tels que des neuroleptiques, tranquillisants ou somnifères...), la frigidité est souvent liée à une cause psychologique : éducation trop rigide qui fait de la sexualité un tabou, conflits, décalages des besoins au sein du couple, manque de confiance en soi…

Si ces troubles sont souvent résolus par des conseils simples tenant à la relation de couple (rappel de l'importance des préliminaires, attention à l'autre, moments de tendresse…), les blocages ne peuvent parfois être résolus que par une thérapie personnelle. Celle-ci comprendra une identification des origines profondes qui ont conduit la patiente à cette frigidité, puis à une découverte de son corps et de sa sensualité, et enfin au rétablissement d'une communication, voire d'une communion au sein du couple.

Publié par Psychonet Production le Mardi 08 Janvier 2002 : 01h00
Mis à jour par Rédaction E-sante.fr le Mardi 25 Juillet 2017 : 14h52
A lire aussi
Problèmes urinaires et sexualité féminine Publié le 06/09/2005 - 00h00

Les problèmes urinaires sont souvent extrêmement gênants, même lorsqu'ils ne sont pas médicalement graves. Ils provoquent souvent une gêne, une honte. Comme ils agressent une zone très proche de la région sexuelle, ils ont très souvent des incidences méconnues sur la sexualité...

L'orgasme, but ultime du plaisir sexuel ?Publié le 26/02/2003 - 00h00

Nombreuses sont les questions des hommes et des femmes sur le plaisir et sur l'orgasme. Puis-je ressentir du plaisir sexuel sans avoir d'orgasme ? Je n'ai pas d'orgasme à chaque relation sexuelle, est-ce normal ? Comment puis-je intensifier mes orgasmes ? Le mythe de l'orgasme, comme sésame ultime...

Plus d'articles