Hernie discale lombaire : quels symptômes ?

Hernie discale lombaire : quels symptômes ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Septembre 2014 : 09h30
Mis à jour le Jeudi 06 Octobre 2016 : 12h06
-A +A

La hernie lombaire désigne une hernie discale de la colonne vertébrale.

Cette pathologie des lombaires est souvent très douloureuse, mais elle peut se résorber toute seule.

'© '.Adobe Stock

Quels sont les facteurs de risque d'une hernie discale lombaire ?

Les différents facteurs qui augmentent le risque d'hernie discale lombaire :

  • L’usure et donc le vieillissement.
  • Certaines activités répétitives, professionnelles ou sportives.
  • Une lésion de la colonne vertébrale.
  • Maladie bénigne de la croissance vertébrale.
  • Les femmes enceintes, en raison de leurs contraintes posturales.

Comment guérit-on la hernie discale lombaire ?

Le traitement de première intention vise à soulager les douleurs vertébrales.

Le médecin peut prescrire des antalgiques, anti-inflammatoires, décontractants musculaires.

Ces médicaments pouvant enrayer le processus d’inflammation, ils sont à prendre régulièrement, c’est-à-dire qu’il ne faut pas attendre l’apparition d’une douleur intense.

En cas d’efficacité insuffisante, des infiltrations de corticoïdes à visées anti-inflammatoires sont aussi prescrites.

Des séances de kinésithérapie ou d’ostéopathie peuvent se révéler très utiles dans certains cas.

Le port d’une ceinture de contention lombaire aide à garder une activité modérée.

Attention, si le repos est recommandé, pas l’immobilité.

La guérison de la hernie est spontanée dans les trois quarts des cas en quelques mois.

Ce n’est qu’en cas de persistance que l’on peut envisager de recourir à la chirurgie pour traiter définitivement une hernie. Il s’agit le plus souvent d’une discectomie ou décompression chirurgicale qui consiste en une ablation partielle ou complète du disque, ou encore d’une résection d’une partie de la vertèbre.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Septembre 2014 : 09h30
Mis à jour le Jeudi 06 Octobre 2016 : 12h06
Source : Société française de neurochirurgie, http://www.neurochirurgie.fr/.
A lire aussi
Hernie discale : quand un disque déraille Publié le 16/08/2005 - 00h00

Sous le terme de hernie discale se cachent les lumbagos, les sciatiques, les cervicalgies, les névralgies, etc. Toutes ces affections douloureuses ont en commun la saillie d'un disque vertébral ou cervical en dehors de sa position normale.

Le syndrome de la queue de cheval, une urgence Publié le 23/09/2012 - 22h00

Le syndrome de la queue-de-cheval résulte d’une compression du faisceau nerveux situé en dessous de la 2e vertèbre lombaire, dans le bas du dos, et que l’on appelle « queue-de-cheval ».  Handicapant, le syndrome de la queue-de-cheval nécessite une prise en charge en urgence.

La hernie discale en vidéo Publié le 19/08/2010 - 14h58

La colonne vertébrale, ou rachis, comporte une série d'os appelés vertèbres qui assurent la liaison du crâne au bassin. Les vertèbres sont séparées par des disques intervertébraux remplis d'une substance gélatineuse, ayant un rôle d'amortisseur.La moelle épinière est nichée à...

Plus d'articles